simulation-relations-sexuelles-femmes-jewanda

Maintenant que vous avez cliqué Wanda Boys, allez-y prenez place. Les Wanda Girls ne sont pas loin non plus, bien qu’elles ne soient pas là pour les mêmes raisons comme vous devez vous en douter. Tandis que votre but est de savoir le degré de duperie qui dort près de vous, le sien est de s’assurer que son masque n’est pas totalement tombé. Mais trève de bavardage, l’heure est à la remise des prix Wanda People ! Dédié à toutes celles qui ont décidé de « faire leur cinéma », pour plus ou moins les bonnes raisons …

 

Cacophonie amoureuse

Publicité

Certaines femmes extériorisent leur plaisir par des vocalises qui rivaliseraient avec n’importe quelle chanteuse d’opéra ici dehors, c’est connu. Quand ce trop plein d’expression nourrit l’égo de certains Wanda Boys, il empêche aussi considérablement la concentration d’autres. Les plus sauvages d’entre eux seraient même tentés de lancer un « tais-toi même noorrr », si ce n’était pas aussi tue-l’amour, mais passons.

Lorsque de simples gémissements se transforment peu à peu en symphonie dans un crescendo presque parfait, c’est pile le moment de s’inquiéter Wanda Boys ! Hurlez « remboursez ! » de toute la force de vos poumons si elle bascule tout à coup dans des tortillements qui dépassent ceux d’une limace sur laquelle on aurait versé du sel. Le summum reste cependant l’apparition sur son visage de grimaces un genre que vous ne lui connaissiez pas et qui vous font même douter des raisons de votre coup de foudre pour elle.

Le silence est-il d’or ?

Il y a aussi les silencieuses comme vous pouvez vous l’imaginer. Quand ce ne sont pas des phrases ramassées par terre qu’elles vous sortent après l’acte, ce sont des répliques écrites par le plus mauvais des scénaristes types : « tu es le seul à réussir à chaque fois », « tu es le meilleur », « tu es puissant ». Aka laissez-nous ça, Wanda Girls ! Les plus malignes vont même glisser un « je t’aime » tout près de votre oreille pour vous endormir davantage ; comme c’est la première fois que le sésame sort enfin de sa bouche, vous n’y voyez que du feu et votre fierté gifle le plafond. Nous ne parlerons pas de celles qui vont jusqu’au blasphème avec des « je n’aime que deux choses ici bas : Dieu et toi ». On frôle alors l’Oscar à l’heure là Wanda Peeps. Les portes du paradis se referment même déjà sur elles nayor* sans qu’elles ne sachent et ses nombreuses prières après coup n’y changeront rien.

Quand la philosophie s’en mêle

Finissons avec les statuettes agrégées de philosophie. Pendant que vous faites seul votre marathon, que toutes les saisons traversent votre corps et toutes les expressions votre visage, votre Wanda Girl n’a même pas sourcillé. Vous transpirez à en remplir un 1,5L de Supermont ou Tangui que le maquillage de son front n’a pas perdu un grain de sa superbe. Ça vous inquiète à raison et vous voulez savoir si elle a pris sa part de plaisir. C’est exactement à ce moment là que Freud s’empare de son corps Wanda Boys ! Que Socrate tape l’incruste aussi et que Platon reste en retrait attendant qu’on lui fasse signe de djoum** si besoin de renfort il y a. Bien sûr qu’elle a aimé ! Elle a pris un pied que vous n’imaginez pas. Mais voyez, sa personnalité veut que … Son moi profond a même explosé de joie si vous doutiez encore.

Mais pourquoi simuler ?

Cependant Wanda Boys, ne vous trompez surtout pas sur les motivations qui poussent votre Wanda Girl à la simulation. Sa seule raison c’est vous. Elle ne veut lire aucune déception sur votre joli visage, ni une quelconque frustration ; en même temps, elle ne souhaite pas non plus être questionnée sur les voies qui mènent jusqu’à son orgasme et surtout, veut préserver votre égo en le nourrissant davantage et conserver par la même occasion votre virilité absolument intacte. Il y a aussi celles qui craignent que vous vous désintéressiez d’elles parce qu’incapables de la satisfaire, ou qui veulent simplement éviter l’accusation ultime d’être une go « bizarre ».

Alors, que faire ?

Une seule solution : être à l’écoute l’un de l’autre. N’ayez plus juste l’impression que vous lui procurez du plaisir, assurez-vous qu’elle en a réellement et alors, elle vous le rendra. L’actrice qui sommeille en elle va s’évanouir sur le champs. Voilà, la séance est levée, Wanda Boys. Rangez vos chaises dans le calme et refermez bien la porte derrière vous en sortant s’il vous plait. On vous connait …

F.E.

*nayor = doucement

**djoum = entrer

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here