Wanda People, à défaut de se plaindre tout le temps du taux élevé de chômage qui est un sérieux handicap au développement, on peut aussi choisir de devenir entrepreneur. C’est un couloir qui fait chaque jours de nouveaux millionnaires sur le continent. Ulrich Sossou en sait quelque chose.  Ce jeune béninois est parti de rien pour peser aujourd’hui plus d’un demi-million de dollars ! Zoom sur le parcours d’un surdoué…

Il y a 11 ans, le jeune béninois Ulrich Sossou se jetait avec passion et sans jeton dans le monde très complexe de l’entrepreneuriat. Il raconte ses débuts dans un cybercafé : « Je n’avais pas d’ordinateur et je n’avais pas d’argent pour m’en acheter un. J’ai aidé le propriétaire à réparer ses ordinateurs et en retour, je pouvais naviguer gratuitement sur internet« , confie-t-il. Wow !

Publicité

Cette condition précaire ne l’a pas du tout pas dérangé, au contraire il a redoublé d’efforts et d’engagement. C’est ainsi qu’il crée une entreprise de consulting, son premier client est une entreprise française qui vend des trampolines. Il conçoit pour elle, un site Web, permettant à cette société de bâtir une excellente e-réputation sur Google. Un succès qui lui permet de gagner une douzaine de clients dans le monde parmi lesquels de grandes entreprises et startups.  C’est le début d’une aventure dorée…

En 2012, son nouveau client une entreprise au Royaume-uni réussit à engranger 2500 milliards de Francs CFA de recettes supplémentaires au cours des six premiers mois. Ceci grâce au logiciel conçu par Ulrich pour améliorer la qualité de service de cette entreprise.

Après cette réussite, le jeune entrepreneur se lance dans d’autres projets encore plus porteurs. En 2014, il confonde  FlyerCo, une solution de marketing pour les agents immobiliers. L’entreprise a été rachetée à prix d’or en avril 2016. Soit deux ans à peine après son lancement. Ulrich Sossou pèse aujourd’hui plus d’un demi-million de dollars, environ 300 millions de Francs CFA !

Son nouveau projet consiste à réinventer l’automatisation du marketing via les applications de messagerie. Il a décidé de baptiser son nouveau bébé : Botamp. Son parcours témoigne du fait qu’on peut partir de rien et atteindre les sommets. Chapeau à ce geek qui inspire la jeunesse africaine !

S.N.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here