Les mentalités sont en train de changer sur le continent Wanda Peeps ! Finie la théorie selon laquelle les africains n’aiment pas lire. Une camerounaise a  mis sur pied un concept plutôt original pour promouvoir la littérature africaine. « L’Afrique écrit » qu’elle a créée est aujourd’hui un succès en marche…

La camerounaise KENG Arielle, étudiante, freelanceuse est en train d’accomplir quelque chose d’exceptionnel Wanda People. Le projet « L’Afrique écrit » dont elle est la co-fondatrice, est une vitrine de promotion de la littérature Africaine moderne ainsi que de ses visages connus et méconnus.

Publicité

Composé de plus de 20 jeunes écrivains Africains vivant au Cameroun et à l’étranger, ils partagent dans ce projet la passion de faire vivre l’art, le visage et la culture africaine par leurs plumes. Plusieurs styles son mis en lumière pour accomplir cette tâche : poésie, slam, contes, proverbes, nouvelles, articles et séries littéraires… Tous ces procédés sont publiés en ligne dans leur site ou sur leur page.

L’ambition de « L’Afrique écrit » par sa présence en ligne et ses projets (magazine, événements etc.), est de faire naître une réalité où l’Afrique et le monde, seront conquis par la littérature et la culture issues du continent. De manière pratique, le concept ambitionne d’être le coach et le consultant des auteurs et l’agent de communication et d’événementiel des éditeurs. Une approche très moderne !

Depuis 2015, le projet est plutôt sur la bonne voie, son site est visité de manière permanente. Les publications d’ouvrages sur la page Facebook sont commentés par de nombreux fans. Félicitations pour ce projet au noble objectif.

Les rejoindre sur Facebook.

Visitez le site.

S.N.B

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here