Qui a dit que l’école ne donne pas l’argent Wanda Peeps ? Venez alors lire l’histoire de ce jeune intello Bukinabé de 28 ans qui a briss en 2 temps 3 mouvements ! Grâce à l’ingéniosité et à la pertinence de son invention il percevra plus de 100 millions de Francs CFA pour le développement de son projet !  Son invention sauvera des milliers de vies en Afrique ! Creusons un peu cette bonne nouvelle !

Le Burkinabé Christian Cédric Toé a décroché le Jackpot grâce à son invention Wanda People. À 28 ans, le jeune ingénieur développe Laafi Bag, un sac réfrigérant capable de maintenir les vaccins à la température adéquate pendant quatre jours. Une invention qui va grandement aider les agents de santé  vivant dans des régions reculées et difficiles d’accès en Afrique…

Son projet est si intéressant que la Coris Bank Burkina Faso va lui octroyer 155 000 euros, soit 101 millions 673 mille FCFA ! Argent nécessaire pour finaliser et produire son invention. Maaama le mbom a briss. Le jeune talent a été repéré par la banque lors de l’édition 2016 du Rebranding Africa Forum à Bruxelles.

Parce qu’il a aussi été lauréat du Rebranding Africa Awards, Laafi Bag son invention a empoché 10 000 euros, soit un peu plus de 6 millions 500 mille Francs CFA. Notons que les projets qui sont admis au « Rebranding Africa Forum » doivent remplir des critères bien précis. Pour être retenu, le projet doit apporter une valeur ajoutée ayant un impact social important pour le développement des pays africains, précise Paule Renée Etogo, Déléguée générale du Rebranding Africa Forum qui organise son édition 2017, le 6 octobre prochain.

L’invention de Chritian Toé a donc rempli ces normes. Le sac frigorifique qu’il a inventé peut transporter et conserver les vaccins et autres produits médicaux sensibles pendant 90 heures dans les zones les plus critiques sans interruption de la chaîne du froid. En plus, ce sac respecte au millimètre près les normes recommandées par l’OMS, tout en réduisant l’impact du facteur humain et les aléas climatiques durant le transport des produits pharmaceutiques.

Précisons qu’en Afrique, un enfant sur cinq n’a pas accès aux vaccins. Selon l’OMS, environ trois millions d’enfants âgés de moins de cinq ans meurent chaque année sur le continent. Félicitations à cet africain pour cette idée salvatrice !

S.N.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here