La nouvelle s’était rependue sur la toile telle une traînée de poudre Wanda Peeps. Le média en ligne Investir au Cameroun avait annoncé la prise de contrôle du capital d’UCB par le milliardaire Nigérian Dangote. Une information que vient de démentir formellement l’usine brassicole de Joseph Kadji. 

L’Union Camerounaise des Brasseries du milliardaire camerounais Joseph Kadji Defosso n’a pas attendu longtemps pour réagir à la polémique qui grandissait sur les Réseaux Sociaux. Il faut dire que le site d’information Investir au Cameroun s’était appuyé sur un rapport interne de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun pour laisser entendre que UCB était désormais contrôlée par Aliko Dangote.

Via un communiqué officiel défensif UCB dément : «Nous sommes et demeurons 100% camerounais et fiers de l’être !». L’entreprise a dénoncé des «informations dénuées de toute véracité. » Elle va plus loin…

Publicité

UCB s’étonne qu’une telle information soit contenue dans le rapport d’activités de son concurrent (SABC) et dit soupçonner «une volonté inavouée de ternir son image. Monsieur Dangote n’a jamais été actionnaire de la société UCB», martèle le communiqué signé par Joseph Kadji Defosso, président du Conseil d’Administration et fondateur d’UCB. Une mise au point limpide !

Quant à la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun par qui l’information a été mise sur la place publique, elle a tenue à se défendre. La SABC s’est à son tour servie d’un communiqué de presse relayé sur sa page Facebook.

La direction générale de la SABC affirme que cette information contenue dans son rapport d’activités «était destinée à un usage strictement interne à l’attention de nos actionnaires». Elle s’est ensuite excusée auprès des concernés et du public, se disant «pas habilité et en mesure de confirmer cette information».

L’Union des Brasseries du Cameroun(UCB) appartient donc toujours au milliardaire Joseph Kadji Defosso et non à Aliko Dangote l’homme le plus riche d’Afrique.

S.N.B

 

Enregistrer

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here