Elle n’a pas encore 50 ans, pourtant elle est la femme la plus riche d’Afrique Wanda Peeps. Le dernier classement du magazine Forbes vient encore de placer Isabel Dos Santos à la 8eme place de son classement des personnalités africaines les plus riches ! Si plusieurs personnes attribuent sa richesse à son appartenance à l’ancienne famille présidentielle, nous avons voulu comprendre les secrets de sa réussite. Voici l’origine et l’étendue des biens de celle qu’on surnomme en Angola « la princesse. »

C’est la fille de l’homme le plus puissant d’Angola Wanda People ! Isabel Dos Santos fait partie depuis quelques années des personnalités les plus riches d’Afrique. C’est la femme la plus riche du continent. Le prestigieux magazine Forbes la crédite d’une fortune de 3.5 milliards de Dollars, plus de 1.000 milliards de Francs CFA !

Née à Bakou en Azerbaïdjan Soviétique, où son père avait suivi des études d’ingénieur, celle qui dit avoir une « vie normale » à Luanda a grandi à Londres, où elle a étudié l’ingénierie mécanique au King’s Collège. Une formation qui a forgé son caractère de dame de fer !

Publicité

Si ses détracteurs remettent en cause cette richesse imposante du fait de son appartenance à l’ancienne famille présidentielle, la go a pourtant le gène des affaires dans le sang. Dans une interview accordée au Financial Magazine, la jolie femme d’affaire a fait des révélations dans ce sens : « Je vendais des œufs de poule quand j’avais 6 ans. » Maama, la go savait créer les ronds depuis hein…

Cependant, c’est lors de son retour en Angola après ses études qu’elle entre véritablement dans le monde des affaires. Pendant que d’autres enfants de président sont plus intéressés par le pouvoir public, elle choisi la voie de l’entrepreneuriat. A 24 ans, elle fait l’acquisition d’un restaurant à Luanda qu’elle gère avec rigueur.

Isabelle prend son envol définitif en 1999 lorsqu’elle se voit attribuer une offre qui va lui permettre d’assurer le contrôle d’Unitel, un puissant opérateur téléphonique en Angola. Grâce à ce gros contrat, elle commence à bâtir un empire au-delà des frontières angolaises.

Aujourd’hui, elle détient 19 % du capital de la BPI, l’une des plus grosses banques leaders sur le marché des services bancaires au Portugal. Elle a aussi investi dans d’autres sociétés comme Zon Multimédia, une firme portugaise spécialisée dans la télécommunication et où elle détient 10 % des parts. Isabelle Dos Santos a enfin prit le contrôle de la la plus grosse entreprise pétrolière de l’Angola, la Sonangol.

Mariée au riche collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo avec qui elle a trois enfants, elle a la réputation d’être une « business woman » tenace et exigeante ! Elle est un exemple pour la gente féminine africaine, car loin des affaires du palais, elle a su trouver sa voie. Être « fille de » ne garantit pas le succès s’il n’y a pas de travail.

Félicitations la mère !

S.N.B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here