Wanda People, ça fait un moment qu’on a pas entendu parler de Stromae. Il a brisé le silence lundi dernier 4 septembre, pour révéler à ses fans les maux dont il souffre depuis près de 2 ans déjà.

Dans une interview accordée au magazine Marianne, Stromae a confié à ses fans les problèmes psychiques auquel il a fait face et qui l’ont obligé à arrêter ses concerts en République Démocratique du Congo il y a deux ans. Il a même annulé sa tournée africaine.

En effet , l’auteur de « Papaoutai » a vécu une expérience terrible qui ne l’a pas laissé indemne « Aujourd’hui je suis encore sensible aux crises d’angoisse. Il m’est déjà arrivé de devoir retourner d’urgence à l’hôpital » confie-t-il. Mais comment toute cette histoire a-t-elle débuté ?

Publicité

Tout commence il y a deux ans lorsque Paul Van Haver alias Stromae s’envole pour la tournée africaine de son album «Racine Carrée». A titre préventif, le chanteur de 32 ans décide de prendre le médicament appelé Lariam qui soigne le paludisme. Pendant un mois, Stromae prend le médicament. Sauf que quelques jours après le début de sa tournée, il est rapatrié d’urgence en Europe, hospitalisé et sa tournée mondiale prévue quelques mois plus tard est annulée. « J’ai cru que j’avais basculé dans la folie » se souvient l’artiste.

Pendant son hospitalisation, Stromae a des hallucinations, des crises d’angoisse et d’autre effets secondaires graves liés à la prise du médicament. Après beaucoup de traitements, le chanteur regagne son domicile.

Même si beaucoup de choses ont changé deux ans plus tard, après son internement, le chanteur belge regrette amèrement chaque jour d’avoir choisi ce médicament. Aujourd’hui, Stromae, écrit et compose pour les autres. Il a aussi crée une ligne de vêtements en collaboration avec Coralie Barbier sa femme.

Réel coup du sort ou burn out d’un génie survolté ? Dans tous les cas, repose-toi bien mbom.

Courage !

S.N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here