samedi, janvier 25, 2020

Moët Impérial 150th Anniversaire

Accueil A la Une Musique : 5 classiques de Ndombolo

Musique : 5 classiques de Ndombolo

-

5-classiques-ndombolo-musique-jewanda

Après la Rumba congolaise des années 80, est apparu le phénomène du Ndombolo qui a dominé la scène musicale sur tout le continent africain de la moitié des années 90 jusqu’à environ l’an 2000 avant que le Coupé-Décalé de la Côte d’Ivoire ne prenne la relève…

Né en République démocratique du Congo, le Ndombolo est à l’origine une danse dérivée de la Rumba congolaise et du Soukous. C’est la quatrième génération de musiciens congolais qui fera émerger ce style musical via le collectif Wenga Musica. Elle est caractérisée par ces fameux crieurs qui animent la chanson en faisant quelques atalakus de personnalités au passage, et les pas de danse que l’on fait sans réfléchir à chaque chanson différente. Certaines chansons ne faisaient pas moins de 15 minutes à l’époque, c’est dire qu’on aime danser chez nous ! Assez de transpiration !

 
 

C’est encore aujourd’hui une référence musicale incontournable qui aura fait dansé toute l’Afrique entière et sa diaspora et influence encore aujourd’hui la musique africaine contemporaine. Même le langage est influencé puisque aujourd’hui l’on appelle communément le derrière d’une femme “Ndombolo” du au fait que la danse Ndombolo se fait essentiellement en tournant les reins, donc les fesses…

Ce qui est assez marrant c’est que parfois on a du mal à se souvenir des titres en Français mais plutôt des mots clés chantés dans les morceaux…

Quelques grands noms du Ndombolo :

Wenge Musica Maison Mère (Werrason), Wenge Musica BCBG (JB Mpiana), Wenge Aile Paris (Marie Paul), Wenge Tonya Tonya (Adolphe Dominguez), Koffi Olomide, Extra Musica, Ferre Gola, Fally Ipupa

Nous vous invitons à lire cet ouvrage “Congo RDC 2015” disponible gratuitement en ligne…

 

Voici 5 classiques de Ndombolo…

1 – “LOI” – KOFFI OLOMIDE (1997)

Jusqu’aujourd’hui c’est une chanson qui donne la chair de poule ! Inoxydable, vous ne pouvez aller dans un mariage africain sans que ce classique soit diffusé… “Position de tir” assurée ! Et bien sûr la chanson a ses pas de danse…

 

2 – “ETAT-MAJOR” – EXTRA MUSICA (1999)

Pas moins de 7 minutes pour cet incontournable de la musique africaine servi par le célèbre groupe orchestre Extra Musica de Brazzaville mené par Roga Roga. Chorégraphie d’antologie

 

3 – “SOLOLA BIEN” – WENGE MUSICA (1999)

Le titre est né d’un clash entre JB Mpiana et Werrason et veut dire (« Parle moi bien »). Là, Werrason a mis le paquet pour confirmer qu’il est bien « Roi de la forêt ». Ce sera d’ailleurs sa chanson de référence. Qui ne connait pas “Héli ! Hélicoptère ! Esa Esakoya !” La danse de l’hélicoptère est devenue un pas de danse culte dans le Ndombolo.

 

4 – “DROIT DE VETO” – KOFFI OLOMIDE (1998)

“Belo, belo, belo”… Un an après la sortie de “Loi”, Kofi remet ça avec “Droit de veto” et lève les foules. C’est là que Koffi Olomide confirme qu’il risque d’être là pour un moment sur la scène musicale africaine. Et pour preuve il est encore là avec son tube Ekotite

 

5 – EFFRAKATA – KOFFI OLOMIDE (2002)

Les stars d’aujourd’hui sont même sages comparées à des pontes de la musique tels que Koffi Olimide. Vous vous souvenez du look du chanteur quand il sort “Effrakata” en 2002 ? Ah mof ! Costume cuir rouge, lunettes futuristes, bonnet rouge ! La mort dy style ! Le monstre sacré sort un double album cette année là et reçoit jusqu’à 4 Koras à lui tout seul ! Un record, mais bien mérité ! “Quadra Kora Man” est son nouveau surnom (non DJ Arafat n’a rien inventé…). Lui et sa jeune troupe “Quartier Latin” (à laquelle appartient un certain jeune Fally Ipupa) fait salles combles dans les salles européennes, comme il le dit, le Ndombolo lui appartient.

 

JeWandaMaghttps://www.jewanda-magazine.com
Rédaction - Je Wanda Magazine : Média afropolitain de tendances et de divertissement.

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV