26 C
Yaoundé
dimanche, juillet 12, 2020
Proposé par Je Wanda Academy

Ça chauffe !

Peter Okoye met ses rancunes de côté pour l’anniversaire des enfants de son frère

Wanda People, les rancœurs éprouvées par Peter Okoye envers son frère Paul semblent ne pas aller au delà de leur fratrie. Et...

Nathalie Makoma, ex-membre du groupe Makoma, complètement méconnaissable !

Wanda People, les fans de la chanteuse sont sous le choc. Nathalie Makoma, ex-membre du groupe Makoma, fait le buzz depuis qu'une...

Traitée de prostituée de luxe, Emma Lohoues donne une leçon à ses détracteurs

Wanda Peeps, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Très souvent critiquée par les internautes, Emma Lohoues n'a pas...

Kourtney Kardashian claque la porte de la téléréalité l’Incroyable Famille Kardashian

Wanda People, une page se tourne pour Kourtney Kardashian. La sœur aînée de la fratrie a décidé de mettre un terme à...

News : La marque Ivy Park de Beyoncé au coeur d’un scandale d’exploitation d’enfants

beyonce-ivy-park-sportswear-jewanda-8

Juste un mois après le lancement de la marque Ivy Park, Beyoncé est sous les feux des accusations. La cause ? La diva ferait travailler des Sri-lankaises, payées une misère, pour fabriquer les vêtements de sa marque. C’est du sérieux Wanda People !

Il y a un mois seulement, Beyoncé avait créé l’événement en lançant sa propre marque de vêtements de sport, baptisée Ivy Park, en partenariat avec Sir Philip Green, propriétaire de Topshop. Lors de ce lancement, Beyoncé affirmait que sa marque a pour but de “soutenir et d’inspirer les femmes”. Cependant des allégations beaucoup moins glamour viennent malheureusement remettre ces propos en question …

Selon des médias britanniques, les vêtements Ivy Park sont fabriqués dans des usines au Sri Lanka par des ouvrières payées environ 55 centimes de l’heure… Une rémunération jugée insuffisante pour une marque qui veut aider les femmes à s’affirmer. Ainsi une ouvrière de cette usine devrait travailler plus d’un mois et jusqu’à 60 heures par semaine pour être en mesure d’acheter un vêtement de la collection Ivy Park.

Qui plus est, la majorité de ces employés serait des mineurs. Le comble ! Connaissant toutes les campagnes qui existent au monde pour l’abolition du travail des enfants, ces allégations porteront assurément un coup dur à la jeune marque si jamais elles étaient confirmées. Les médias occidentaux parlent d’ailleurs “d’esclavagisme moderne”.

Mais l’équipe de Beyoncé n’a pas attendu longtemps pour réagir :

“Nous sommes fiers des efforts durables accomplis dans l’inspection des usines et dans l’audit. Nos équipes à l’international travaillent de très près avec nos fournisseurs et leurs usines, pour s’assurer de leur conformité. Nous attendons de nos fournisseurs qu’ils respectent notre charte de déontologie et nous les soutenons dans leurs efforts” ont assuré ses chargés de communication.

Il faut dire qu’il est difficile de jeter la pierre à Beyoncé, tout de même lorsqu’on sait que les niveaux de vie ne sont pas les mêmes entre l’Europe et les pays d’Asie du Sud-est. Dans tous les cas, le chien aboie, la caravane passe.

Waaaaaa ! Pas facile d’être une star !

Que vous suggère cette histoire Wanda People ? Laissez-nous vos commentaires en dessous.

F.F.K

 

Ça chauffe !

Peter Okoye met ses rancunes de côté pour l’anniversaire des enfants de son frère

Wanda People, les rancœurs éprouvées par Peter Okoye envers son frère Paul semblent ne pas aller au delà de leur fratrie. Et...
 
 

Les derniers articles

La banque en ligne, quels sont les avantages ?

La question se pose de plus en plus : plusieurs millions de Français ont déjà franchi le pas, pourquoi pas vous ?  

50 Cent dégame dans un restaurant

Wanda People, 50 Cent est sorti de ses gongs. Le rappeur a été aperçu dans un restaurant en train de balancer tables...

Aller à la barre d’outils