mercredi, septembre 18, 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Accueil Lifestyle Beauté Interview : Aurelye Danglades, Miss Nappy 2016, dévoile son projet "Jeunes talents"

Interview : Aurelye Danglades, Miss Nappy 2016, dévoile son projet “Jeunes talents”

-

interview-miss-nappy-2016-jewanda

Comme nous vous l’annoncions, il y a quelques temps s’est tenu à Paris les Nappy Days Events. Événement très couru de la capitale française au cours duquel a été consacré la Miss Nappy 2016 en la personne d’Aurelye Danglades. Strass et paillette achevés, la nouvelle Miss est revenue, dans une interview accordée au magazine Kamita, sur le projet entrepreneurial qu’elle défendra prochainement dans le cadre du concours “jeunes talents”.  Rencontre.

S’il fallait être bref, qui est Aurelye Danglades ?

Je m’appelle Aurélye Danglades, j’ai 20 ans, je vis en banlieue parisienne et suis originaire des Antilles : Martinique & Guadeloupe. Qui suis-je ? Comment dire… Une jeune femme avec beaucoup d’ambition, prête à tout pour atteindre ses objectifs. Après un cursus scolaire principalement axé dans le design et le modélisme, j’ai pour objectif d’avoir ma marque de chaussures à talons & sacs à main.

 
 

Vous avez été élue Miss Nappy 2016. Parlez-nous un petit peu de cette élection, énième élection de “Miss”…

Le concours a eu lieu le samedi 12 mars 2016 au Salon Vianey. Nous étions 19 finalistes. Il s’agit de la deuxième édition de Miss Nappy.  Le comité “Nappy Days Event” a pour but de promouvoir et mettre en avant la femme naturelle afro. Valérie Bonnefons qui en est la créatrice a voulu hybrider deux de ses passions : Le cheveu afro au naturel & l’événementiel. Les critères de sélection consistaient évidemment à porter ses cheveux au naturel, mesurer 1 mètre 70 environ. Comme tous les concours de Miss, la gagnante porte sa couronne durant une année.

Avez-vous une idée de ce qui aurait pu convaincre le jury de vous choisir au final ?

Je pense que mon discours ainsi que ma détermination ont joué un rôle prépondérant. J’ai voulu montrer que lorsqu’un sujet me plait et que je souhaite partager des choses là-dessus, je m’y donne à 200%. J’ai vraiment accentué le fait que beaucoup de femmes vont remettre en question leur beauté, ou ne l’assume pas, vis à vis de leurs cheveux ; et je pense que c’est ce qui m’a aidé à remporter le titre. Il faut dire que j’ai aussi été moi-même. En d’autres termes, je n’ai pas joué de rôle, je ne me suis pas trop mise en avant, je suis restée complètement naturelle.

Concrètement, que peut apporter une élection Miss Nappy à la gagnante ? Et que diriez-vous à ceux qui semblent las de toute cette multitude d’élections de Miss qui naissent de plus en plus ?

En effet, comme vous le notez avec raison, je trouve également que les concours de Miss se multiplient à vitesse grand V ! Cependant, selon moi, Miss Nappy ne représente pas uniquement un concours de beauté dans lequel il  suffira juste de faire la belle. C’est un concours qui offre l’opportunité de passer des messages, d’être une source de motivation, un exemple.

interview-miss-nappy-2016-jewanda-4

À ce propos donc, parlez-nous de cette autre bataille que vous livrez en tant que Miss Nappy 2016…

Merci de me donner l’opportunité d’évoquer ce sujet important. Effectivement, je participe à un concours de Jeunes Talents. Comme je vous l’ai dit en amont, je souhaite créer ma marque de chaussure et sac. Ce concours permet d’aider les jeunes à atteindre leurs objectifs professionnels. Le mien est de proposer un site dans lequel la femme peut créer totalement sa paire de chaussure afin d’être confortable et unique. On pourra choisir sa pointure, sa hauteur de talon, le type de chaussure que l’on souhaite, la couleur, les motifs etc. J’en profite pour vous demander de voter pour moi et de partager !

Pour finir, s’il y avait un titre de film ou de roman qui définirait ce que vous avez ressenti lorsque vous avez su que vous étiez la Miss Nappy 2016, quel serait-il ?

Je dirais le livre : ” Se voir tel que l’on est”, du Dalai Lama. Dans ce livre, on comprend l’importance de s’auto-connaitre. Cela nous permettra d’identifier plus aisément ce que les autres sont et les raisons pour lesquelles ils le sont. Je pense que le soir de mon couronnement, j’ai été perçue “telle que je suis”, naturellement.

La rejoindre sur Instagram.

F.F.K

Source Kamita Mag.

interview-miss-nappy-2016-jewanda-3

interview-miss-nappy-2016-jewanda-2

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV