mardi, juin 18, 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Moët

MoëtGrand Day

De Douala à Lagos, de Johannesburg à New York, Ibiza, Londres, Tokyo etc. le Cameroun se joint au reste du monde pour célébrer le 150ème anniversaire de son emblématique cuvée non millésimée à travers une méga soirée au Twist Night Club à Douala le 22 juin 2019...

Accueil A la Une RIO 2016 : Un éthiopien sort soya* à la nage, tout...

RIO 2016 : Un éthiopien sort soya* à la nage, tout le pays se fâche !

-

un-nageur-ethiopien-dernier-au-jo-irrite-le-pays-jewanda

Wanda Peeps, la terrible défaite de Robel Habte, bon dernier des séries du 100 mètres nage libre aux JO enflamme la toile en Ethiopie. A préciser que le nageur amateur est par ailleurs le fils du président de la fédération éthiopienne de natation, ce dernier est donc accusé de favoritisme. Le pays entier est irrité…

Les internautes en Ethiopie ont trouvé un nouveau nom à leur athlète parti représenté le pays aux jeux olympiques dans la discipline nage libre. Désormais, au lieu de Robel Habte comme il s’appelle normalement, le nageur amateur a reçu le nouveau nom de “Robel la baleine !”. Personne ne comprend ne serait-ce qu’au  simple regard de son physique comment il a pu se qualifier pour aller à Rio.

En effet  Wanda Peeps, le nageur éthiopien de 1,79m pour 81 kg est  immédiatement devenu la risée du public de Rio après avoir terminé mardi sa course avec un demi-bassin de retard sur ses concurrents ! Waaaaa la honte pour le pays…

 
 

Sa piètre performance, un temps de 1 min 4 secondes et 95 centièmes, bien loin des 48.58 secondes nécessaires à une qualification pour le tour suivant à attisé les colères dans tout le pays. Les médias en ligne ont rapidement rappelé que Robel Habte n’est autre que le fils de Kiros Habte, le président de la fédération éthiopienne de natation. Insinuant ainsi qu’il a été parachuté sans mérite dans cette compétition de grande envergure ! Reconnaissons quand même que c’est flagrant hein…

Déjà, de nombreux internautes demandent la démission du président de cette fédération qui est d’ailleurs un sport peu connu dans un pays enclavé, ne comptant aucune piscine olympique.

Les internautes trouvent cela révoltant d’autant plus que le nageur éthiopien de 24 ans, sans aucune expérience sportive en compétition a eu l’honneur d’être le porte-drapeau de la délégation éthiopienne qui compte pourtant dans ses rangs les icônes mondiales de l’athlétisme. Yeuch…

Les plaintes sont allés très loin à l’image de ce post sur Facebok de Seble T une habitante de la capitale : “C’est OK de finir dernier, quelqu’un doit l’être, mais ce n’est pas OK d’humilier une nation en participant à une compétition sans aucune compétence.” Elle a tout dit !

Cela nous rappelle quelque peu la courageuse participation du gabonais Eric Moussambani aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000.

Que pensez-vous de ce nageur Wanda Peeps ?

Soya* : Bon dernier

S.N.B

un-nageur-ethiopien-dernier-au-jo-irrite-le-pays-jewanda-2

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV