dimanche, août 25, 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Accueil A la Une People : Miss Cameroun 2016 accuse le COMICA d'avoir saboté sa participation...

People : Miss Cameroun 2016 accuse le COMICA d’avoir saboté sa participation à Miss Monde

-

julie-cheugueu-deballe-tout-jewanda

C’est ce qu’on appelle “Vider son sac” Wanda People ! Acculée de toutes parts, traitée d’indisciplinée notoire, la Miss Cameroun 2016 a tenu à dire sa part de vérité ce jour. Et ce que l’on peut retenir c’est qu’elle n’est pas du tout tendre avec le comité d’organisation Miss Cameroun qu’elle accuse d’avoir saboté sa participation à Miss Monde. C’est le hélélé*…

C’est un nouveau rebondissement que prend l’affaire du visa refusé à la Miss Cameroun 2016 Wanda Family. On se souvient encore qu’il y a quelques jours, votre magazine vous annonçait que Julie Cheugueu ne participerait pas à l’élection Miss Monde 2016 après que l’ambassade des États-Unis lui a refusé un visa d’entrée dans le pays sous pretexte qu’elle allait prendre les sissonghos**. Un ndem*** total pour le Mboa. ! Interrogée sur le sujet, la présidente du comité d’organisation du concours Miss Cameroun (COMICA) avait alors accusé la Miss d’être responsable de cet échec, soulignant au passage son indiscipline caractérisée.

C’est donc en réaction à tout cela que la Miss Cameroun 2016, Julie Cheugueu, est aujourd’hui sortie de sa réserve. Dans un communiqué de presse, la jeune fille de 24 ans a livré sa part de vérité, incriminant directement le COMICA pour ses agissements.

 
 

 “Mon silence n’était pas un aveu de faiblesse, mais plutôt une mesure de sagesse (…) l’échec de la candidature camerounaise à l’élection Miss Monde 2016 ne peut pas m’être imputé car j’ai été disponible en temps et en moyens pour que cette candidature soit un succès. En effet, ma décision de me présenter toute seule à l’ambassade des USA pour l’obtention du visa était une démarche ultime pour tenter de sauver un projet que les actes et les manquements du COMICA avaient déjà compromis : le COMICA, animé par des desseins que j’ignore a tôt fait d’écrire aux services de l’ambassade pour leur déclarer qu’ils craignent que je ne revienne pas au Cameroun après la compétition ; le COMICA n’a pas répondu aux courriels du comité Miss Monde, créant ainsi un silence inquiétant qui a poussé Miss Monde à retirer ma photo sur leur site web en attendant la réponse du COMICA ; le COMICA s’est dépêché de faire des déclarations télévisées en colportant des rumeurs sur ma prétendue intention de demeurer aux USA après la compétition. Or, conformément au « code de conduite » qui lie Miss Cameroun au COMICA, la présidente était censée me faire une lettre d’accréditation qui aurait permis que ma participation soit acquise de fait, ce qu’elle a refusé de faire. Cet échec est aussi dû au non-paiement par le COMICA de la licence Miss Monde 2016 qui s’élève à 2500 Dollars (environs 1 500 000 FCFA), et au fait que le COMICA ait refusé de me remettre mes attributs (couronne et écharpe) pour mon rendez-vous du 21 novembre dernier au consulat des USA. Soucieux de voir la beauté camerounaise sur les podiums du monde, le Ministère de la Culture a fait sur ma requête une lettre d’accréditation qui n’a hélas pas servi pour les raisons suscitées.

Un déballage qui accable le COMICA dont l’image est déjà fortement entachée non seulement pour son organisation approximative de ce concours censé présenter une image positive du Cameroun, mais aussi pour son management des Miss qui visiblement n’épousent pas toujours les points de vue du COMICA. Il faut dire que depuis de nombreuses années, le COMICA est montré du doigt par de nombreuses Miss, notamment certaines vont jusqu’à dire que l’organisation ne leur reverserait pas les cadeaux qui leur sont dus entre autres abus. On peut donc dire que cette fois-ci ça a cuit vu qu’il existe désormais un clash ouvert entre les Miss et le COMICA. Cela s’est notamment illustré à travers la démission de la 1ere dauphine de cette édition, Audrey Aboula, qui a préféré rendre sa couronne au motif des incompréhensions criardes qui l’opposaient au COMICA.

julie-cheugueu-deballe-tout-jewanda-4

Il faut tout de même souligner que depuis cette annonce, la Miss Cameroun a reçu une vague de soutien venant des camerounais de tous bords. La manifestation certaine d’un ras le bol généralisé, d’une déception du public qui attend beaucoup mieux de l’organisation et de la gestion du label Miss Cameroun, parce qu’il représente le pays.

Justement pour ce public, Julie Cheugueu promet qu’elle ne démissionnera pas. Elle entend donc désormais se focaliser sur le plus important : « le peuple camerounais, les enfants et les femmes, surtout les victimes collatérales de la guerre contre Boko Haram ». Un projet qu’elle mène depuis le début de son mandat avec le soutien notamment des forces de défense camerounaise. L’affaire-ci ne fait que commencer. D’autres Miss briseront-elles (enfin) le silence afin de mettre au grand jour ce secret de polichinelle ? Affaire à suivre…

Consultez le communiqué de presse dans son intégralité plus bas. Que pensez-vous des déclarations de la Miss Cameroun 2016 ? Laissez-nous vos impressions en dessous.

F.F.K

*Surprenant

**la clé des champs

***échec

julie-cheugueu-deballe-tout-jewanda-2 julie-cheugueu-deballe-tout-jewanda-3

 

3 Commentaires

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV