mercredi, septembre 18, 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Accueil Pays Cameroun Wandayant : Un sans-papiers camerounais décroche la médaille du meilleur ouvrier en...

Wandayant : Un sans-papiers camerounais décroche la médaille du meilleur ouvrier en France !

-

sans-papier-medaille-en-france-jewanda

Wanda Peeps, c’est un parcours rocambolesque et incroyable que vient de réaliser un jeune camerounais de 18 ans en France. Après avoir subi l’enfer de l’immigration par route en passant par le désert pour arriver en France, il vient de recevoir la médaille de meilleur ouvrier !

Parti du Cameroun, seul, en 2014, Williams Kemadjou Tchatchoua a traversé le Nigeria, le Niger, l’Algérie et le Maroc, avant d’atterrir en Bretagne presque par hasard ! Un parcours de combattant quand on se réfère aux milliers d’africains qui périssent chaque année dans la mer, au désert à cause de leur ambition de rejoindre l’occident.

 
 

Une fois arrivé sur sa « terre promise », le camerounais ne s’est pas contenté de faire des selfies et des vidéo sur Facebook comme certains de ses paires. Il a réussi à trouver une famille d’accueil et avant d’entamer un CAP en métallerie serrurerie. En s’inscrivant au concours du meilleur ouvrier de sa région, il était loin d’imaginer son succès. Contre toutes attentes, il décroche la médaille d’or du meilleur ouvrier en métallerie de Bretagne, dans l’ouest de la France.

Sa médaille d’or, il l’a gagnée en fabriquant une hydrolienne. Il était le moins formé des participants. Le jury a été épaté. Aujourd’hui, sous le coup de l’émotion, il raconte enfin son calvaire : « J’ai préféré m’éloigner que de vivre dans ma famille dans la pauvreté, témoigne-t-il. Au nord du Maroc, c’était là le plus difficile, parce que nous avons traversés des grillages de 7,5 mètres avec en plus des fils barbelés avec des policiers des deux côtés. Quand je suis arrivé en France, c’était à Paris. Je suis arrivé à la gare. J’ai vu Rennes, j’ai pris Rennes. »

Il poursuit, « Tant que je suis scolarisé, il n’y a pas trop de problèmes, mais je m’inquiète plutôt pour mon avenir parce qu’après le lycée, si je trouve un contrat d’apprentissage, je ne pourrai pas parce que je ne suis pas régularisé. Et je n’aimerais pas perdre cette famille comme j’ai déjà perdu la mienne. » Le mbom* à plutôt de bons projets…

En attendant, William prépare déjà les Olympiades nationales des métiers, à Bordeaux, en mars prochain, avant, peut-être, de participer au concours international, à Abou Dhabi en octobre 2017. S’il est sélectionné, il pourrait donc être amené à représenter la France !

Que pensez-vous de ce sans-papiers Wanda Peeps ?

*gars

S.N.B

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV