• People
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil People People : Madonna dément avoir voulu adopter 2 nouveaux muna* au Malawi

    People : Madonna dément avoir voulu adopter 2 nouveaux muna* au Malawi

    -

    C’est le début d’une nouvelle polémique entre Madonna et le Malawi. Alors que les médias du monde entier annonçaient que la chanteuse avait déposé une demande d’adoption pour deux enfants suite à un communiqué de la justice de ce pays, celle-ci a officiellement démenti le divers dans la presse américaine.

    Les affaires de munas adoptés chauffent dehors ces temps-ci Wanda Peeps ! Il y a quelques jours encore, nous vous parlions de la mère éthiopienne de la fille d’Angelina Jolie qui voulait revoir son enfant et maintenant c’est Madonna qui se retrouve dans un divers similaire. En effet, le porte-parole du tribunal de Lilongwe au Malawi, Mlenga Mvula, déclarait que « son tribunal étudiait une demande pour déterminer si Madonna peut adopter ou non de nouveaux enfants au Malawi», un pays où elle avait déjà adopté un garçon et une fille.

    Un toli relayé par les médias du monde entier que Madonna vient de catégoriquement démentir dans un communiqué adressé au magazine américain People. « Je suis au Malawi pour m’occuper de l’hôpital pour enfants de Blantyre (sud) et du travail que je fais avec (la fondation) Raising Malawi, puis je rentre chez moi », a-t-elle assuré. « Les rumeurs concernant une procédure d’adoption sont fausses » a-t-elle laissé entendre.

     
     

    Un démenti Wandayant car selon les médias locaux, Madonna s’était elle-même présentée mercredi au tribunal de Lilongwe, en compagnie de deux enfants en bas âge, pour y être entendue par une juge. La chanteuse américaine qui est arrivée au Malawi à bord d’un avion privé y séjourne même encore dans un lodge à l’extérieur de la capitale Lilongwe, ajoutent-ils.

    Rappelons que Madonna a adopté en 2006 au Malawi un garçon, David Banda, puis une fille, Mercy James, en 2009. Ses séjours réguliers dans ce petit pays pauvre d’Afrique australe ont parfois été le sujet de controverses car l’ancienne présidente Joyce Banda lui avait reproché de jouer à la mbenguiste avec les autorités en réclamant un traitement de VIP injustifié et de se vanter exagérément de sa générosité envers le Malawi. Vraisemblablement cette histoire ne s’arrêtera pas là.

    F.F.K

    *enfants

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV