• Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil A la Une Sport : Ondoua, Bassogog, ces enfants de Samuel Eto'o aux longues dents...

    Sport : Ondoua, Bassogog, ces enfants de Samuel Eto’o aux longues dents de Lions !

    -

    In extremis, les Lions Indomptables ont arraché avec beaucoup de fermeté leur qualification en quart de finale de la coupe d’Afrique Gabon 2017. Si la rencontre a été un mélange de sensation et de suspens jusqu’à la dernière seconde, elle a surtout été un moment de révélation et de confirmation pour deux jeunes talents qui n’arrêtent pas de monter en puissance. Ondoua et Bassogog ont été les principaux acteurs de la qualification ! Zoom sur ces  deux pépites sorties tout droit des écuries de Samuel Eto’o…

    Si ce n’était pas cet arrêt réflexe et autoritaire de Farbrice Ondoua à la 94 minutes de la rencontre Cameroun- Gabon, les Lions seraient déjà en route pour Yaoundé Wanda People. Onong ! Le gardien de l’équipe nationale du Cameroun a marqué cette rencontre du sceau de ses parades spectaculaires et de ses interventions décisives. C’est  l’homme du match !

     
     

    Ondoua remporte cette récompense assez spéciale en succédant à un autre génie, Christian Bassogog, deux fois élus “homme du match” depuis le début de cette CAN. Il faut dire que ces deux talents ont un dénominateur commun. Ils ont tous les deux été formés dans les écuries Samuel Eto’o, plus précisément à  la Fundesport. Tout est donc parti de là…

    Le premier Farbrice Ondoua, après avoir été formé par ce centre de formation a réussi magistralement les tests pour intégrer le FC Barcelone de papa Eto’o. Il y a d’ailleurs brillamment fait ses classes dans ce club. Il remporte avec les juniors du Barça l’UEFA Youth League face au Benfica. Il signe par la suite son premier contrat professionnel lors de la saison 2014-2015 et rejoint les rangs du FC Barcelone B qui joue en deuxième division. Aujourd’hui, il est l’espoir du FC Séville il évolue désormais. Un surdoué, il n’a que 22 ans…

    Le second, Christian Bassogog que l’on surnomme encore « Messi » à cause de son aisance technique et de ses dribles déroutants est lui aussi un génie ! Après son passage comme pensionnaire de la Fundesport de Samuel Eto’o et Lion Blessé de Fotouni, il réussit à décrocher un contrat pro dans le club d’Aalborg en première division au Danemark. Arrivée de manière hasardeuse dans la tanière pour pallier l’absence de Karl Toko Ekambi, forfait pour la préparation du match contre la Zambie, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, il est devenu une pièce maitresse !

    Il est pour l’instant le meilleur Lion Indomptable de la compétition. Il n’a que 21 ans, beaucoup lui prédisent déjà un avenir doré à la Samuel Eto’o… Certes l’aventure de la CAN 2017 est encore longue, mais les Camerounais ont de nouveau espoir. Merci à ces digne fils du pays, et merci à Samuel Eto’o qui a permis à ces jeunes talents de réaliser leurs rêves en nous faisant plaisir !

    S.N.B

     

     

     

     

     

     

    2 Commentaires

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV