News : Quatre ans après notre pétition contre une publicité de Biopharma…

0
1249

Ou quand un média du web influence un grand des cosmétiques camerounais… Souvenez-vous Wanda People, il y a 4 ans, Je Wanda Magazine lançait une pétition contre la publicité des produits éclaircissants à la suite de la diffusion d’un spot pour le compte d’un produit des Laboratoires Biopharma… Il semble que cette humble action digitale ait porté quelques fruits. Voici donc la suite…

Il y a quelques jours durant Promote, nous avons reçu la visite du Directeur Général de Biopharma en personne sur notre stand qui souhaitait s’entretenir avec moi et me remettre en personne mon carton d’invitation VIP pour la finale du Concours de Miss Biopharma (que j’ai poliment déclinée). Nous avons discuté à bâtons rompus, de chef d’entreprise à chef d’entreprise pendant une heure, ceci dans une ambiance relax et tout à fait cordiale. Chacun s’est expliqué sur son parcours, ses idéaux, ses objectifs. M. Francis Nana, puisqu’il s’agit de lui, m’a confirmé le retrait de la publicité qui avait causé ce problème et m’a remerciée pour cette “critique constructive” à la diffusion du fameux spot publicitaire du produit “White Express” en 2013. M’affirmant adorer la critique et être toujours à l’écoute de celle-ci pour avancer, améliorer ses produits ou leur positionnement. J’ai essayé de lui faire comprendre à mon tour qu’aujourd’hui (Dieu merci) les temps avaient quand même changé. Et qu’une génération consciente avait émergé. De plus, que grâce notamment à Internet, nous pouvions envisager notre “guérison”. Nous pouvions envisager de nous aimer à nouveau et davantage tels que nous sommes. A défaut de “sauver” les femmes d’une autre époque, nous avions le pouvoir et le devoir de veiller à ce que les futurs jeunes femmes et hommes qui arrivent ne tombent pas dans ce travers.

J’espère donc que le concours Miss Biopharma, qui est on peut le dire une réponse à notre pétition, est l’amorce d’un changement réel qui pourra être concret dans le futur. Surtout quand on voit le slogan : “L’âme de la beauté noire est de retour”.

Lire aussi : Comprendre une partie de nos complexes créés par la publicité

Je rappelle que je suis une professionnelle du Marketing et je disais ceci entre autres dans ma pétition :

LA RENAISSANCE AFRICAINE PAR LA VALORISATION DES AFRICAINS ET DES PRODUITS CREES POUR EUX

Comme vous le savez le mouvement afroptimiste est grandissant et valorise la beauté noire. Pourquoi ne pas créer plutôt des produits qui vont dans ce sens ? Des produits naturels qui magnifieraient la beauté des peaux noires et non l’inverse ? Pourquoi ne pas CHOISIR une tendance du marché croissante et positive qui accompagnerait plutôt les femmes à combattre leurs complexes ? Des marques telles que Dove se sont positionnées sur le créneau de la beauté féminine dans sa diversité. Mais ces marques prétendent créer des produits africains pour les africains pourquoi il n’en ressort aucune africanité ? Une marque comme Biopharma aurait bien plus d’impact au sein de la société, positif de surcroit, et enregistrerait un chiffre d’affaires plus conséquent, nous en sommes convaincus.”

Source : Pétition : STOP aux publicités de produits éclaircissants !

Encore aujourd’hui, des adultes, des enfants même se font agresser par des expressions telles que : “Noir comme le charbon”. Nos amis du Nord Cameroun ont bien souvent une carnation que je qualifierais de plus foncée que d’autres, que diraient-ils ces compatriotes ? J’en profite pour dire que des expressions telles que : “cochon gratté” ou “banane” ne sont pas plus reluisantes.

Je dirais que les dernières actions de communication de l’enseigne camerounaise portent à croire qu’ils ont commencé à comprendre mes propos. Ou d’autres indices tel que la présence de Claudy Siar, fervent défenseur de la “cause noire” en France, ou encore celle de Paola Audrey Ndengue, Co-fondatrice de Fashizblack, qui s’est dit être contre le décapage de la peau. Observez même que les candidates ont un joli teint d’ébène. Grâce à notre pétition, l’entreprise camerounaise s’est remise en question et a pris acte, en témoignent les axes de communication empruntés ces dernières années.

Espérons que la suite aille dans ce sens. J’espère que Monsieur Nana insufflera un vent d’africanité ostentatoire à ses gammes de produits. Qu’un jour, ces produits éclaircissants disparaîtront enfin du marché, et que l’on cessera de leur donner pignon sur rue. Ce sera le signe évident d’une guérison mentale. J’ai bon espoir car je suis une éternelle optimiste.

Alors je souhaite réitérer ici ce que j’ai dit à Monsieur Nana, les temps ont changé et il faut éduquer le consommateur. Je Wanda Magazine se ferait un plaisir d’être l’écho d’une campagne de sensibilisation quelque soit sa forme. Pourquoi pas une campagne qui servirait à ce que les jeunes filles et garçons apprennent à s’aimer dès le plus bas age. Teints charbon, chocolat, café, banane… Aimons les autres tels qu’ils sont et surtout aimons-nous tels que Dieu nous a créés. J’inclue les garçons car ceux-ci sont aussi parfois victimes de railleries concernant leur teint à l’école. Cela pourrait être aussi de venir en aide aux femmes en détresse qui souhaitent arrêter le décapage et se diriger plutôt vers des produits qui répondent à leur vraie problématique, qui parfois n’est que quelques tâches ou cicatrices d’acné à faire disparaître.

J’aimerais vraiment que Biopharma use de toute son influence pour aider à changer. Que l’entreprise soit le canal du changement. Que petit à petit, au fil des générations, qu’on “SHIFTE” le langage publicitaire en banissant des termes tels que : “Briller”, “Clarifier”, “Éclaircir”  etc. comme si nous n’étions que ténèbres.

Si des Nelson Mandela, Martin Luther King ont changé des drames historiques aussi graves que l’Apartheid ou la Ségrégation raciale, ce n’est pas le décapage de la peau qui peut nous dépasser ! J’insiste sur le fait qu’une nation ne peut aspirer au développement qu’à travers des citoyens bien dans leur peau, libérés de tout complexe retenant leur créativité et les empêchant de créer des projets et produits répondant aux problématiques de leurs compatriotes. Projets locaux qui sont en réalité les vrais créateurs de valeur et de richesse.

Steve Jobs disait en 1997 :

“(…) seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde, y parviennent.”

Je souhaitais également partager ceci pour dire que 4 ans plus tard, notre humble pétition du 11 juillet 2013 a porté ses fruits et a réussi à influencer un grand groupe de cosmétiques. Et pour montrer à mes jeunes frères et sœurs que lorsque l’on s’exprime de façon intelligente, avec passion, sincérité et honnêteté, on peut obtenir gain de cause ou du moins on peut ouvrir le débat et provoquer la prise de conscience qui apportera le changement, même plus tard. Car les choses ne se font pas du jour au lendemain, il faut faire preuve de patience. Quand vous avez en face des  personnes intelligentes et raisonnables , il est fort à parier que vous engagerez un dialogue. Et Internet est un outil qui permet de se faire entendre. Il n’y a pas de “petit acte” tant qu’il est fait pour grandir et non pour nuire. Il faut bien commencer le changement quelque part. Et ce changement c’est grâce à vous car vous vous en êtes faits l’écho. Alors de la part de la Wanda Team, merci de votre soutien, le combat de continue !

Big Up aux marques de cosmétiques camerounaises et africaines qui ont pris le parti de ne pas tomber dans la facilité de fabriquer des produits éclaircissants. Je tiens également à saluer la Côte d’Ivoire et les autres qui ont interdit la vente de ces produits sur son territoire. Ainsi que tous les créatifs, designers, artistes, entrepreneurs, professionnels de la santé qui oeuvrent au quotidien pour l’acceptation et la beauté de la peau noire. Puissent Les Laboratoires Biopharma leur emboîter le pas et se faire l’écho de la beauté AUTHENTIQUE !

Pour conclure, aimons-nous Wanda People ! Et aimons-nous tels que nous sommes ! Nous remettons la suite entre les mains du Seigneur, puisse-t-il éclairer les uns et les autres à participer vaillamment à l’émergence de notre si beau pays.

PS : Le blanchiment de la peau est dangereux pour la santé…

C.V.F

Lire : Pétition : STOP aux publicités de produits éclaircissants !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here