lundi, juin 17, 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Moët

MoëtGrand Day

De Douala à Lagos, de Johannesburg à New York, Ibiza, Londres, Tokyo etc. le Cameroun se joint au reste du monde pour célébrer le 150ème anniversaire de son emblématique cuvée non millésimée à travers une méga soirée au Twist lounge à Douala le 22 juin 2019...

Accueil Pays Ghana Wandayant : Les vendeurs de cercueils du Ghana se plaignent du faible...

Wandayant : Les vendeurs de cercueils du Ghana se plaignent du faible taux de décès dans le pays !

-

Ça a cuit au Ghana Wanda Peeps ! Pendant que les populations prient chaque jour pour que moins de personnes perdent la vie, les vendeurs de cercueils sont plutôt aux abois ! Ils se sont plaints d’une situation qui leur est défavorable. Le faible taux de mortalité pendant l’année 2016 a gâté leur Business ! Les mboms sont pragmatiques hein…

 
 

C’est l’Agence de presse du Ghana (GNA) qui a révélé cette information qui n’a pas encore fini de Wanda les populations du Ghana Wanda People. Les vendeurs de cercueils se sont formellement plaints à propos de la situation compliquée qu’ils traversent.

L’enquête publiée par l’agence a permis à ces travailleurs assez particuliers d’exprimer leur point de vue sur leurs ventes pour l’année 2016. A en croire le rapport de l’Agence, les vendeurs de cercueils s’en sont pris au faible taux de décès, qui réduit considérablement leur chiffre d’affaires.

A cet effet, Agyekum Darkwah Junior, vendeur de cercueils à l’hôpital de Korle-Bu, a déclaré :

«Tout comme nous ne prions pas pour que les gens meurent, je dois aussi avouer que notre subsistance dépend du nombre de cercueils que nous vendons dans l’année. Le marché n’était pas bon l’an dernier, la nation ayant enregistré un faible taux de décès par rapport aux années précédentes. Ma seule prière est d’obtenir plus d’acheteurs pour mes coffrets magnifiquement fabriqués afin de rendre mes investissements fructueux cette année. J’ai employé plus de huit charpentiers, donc si le marché baisse, je ne pourrais pas les rémunérer.»

Wéeee le mbom est direct hein, il dit ce qu’il pense…

Cette plainte a été mal accueillie par les populations qui se sont demandé en général s’ils souhaitaient que plus de personnes meurent ! Certains sont d’ailleurs allés jusqu’à dire que ce Business était « chaotique ». Stephen Kwame Addai, propriétaire d’une boutique de cercueils à Kaneshie à rejeté cette approche de la population qu’il trouve faux.

Pour lui :

«Nous ne causons pas la mort de nos semblables humains. La mort, que ce soit par accident de voiture ou par maladie, est naturelle ». Son collègue continue : « Nous ne disons pas que les gens devraient mourir, mais s’ils meurent, nous ne pouvons pas leur donner la vie, mais pouvons seulement aider à faciliter leur sépulture.»

Malgré ces explications, les ghanéens ne comprennent pas toujours le but d’une telle plainte ! Tous la trouve indécente…

Et vous qu’en pensez-vous Wanda People ?

S.N.B

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV