samedi, mai 25, 2019

out now

"OULEU "

JOVI

"J'ai toujours mes boules (ouleu ouleu), toujours dans la foule (ouleu ouleu), c'est nous les plus cool (ouleu ouleu)..."

"SINGLES HOLIDAYS EXPERIENCE"

Accueil Pays Nigeria Inspiration : Sandra Aguebor, la première femme mécanicienne au Nigéria (Special 8...

Inspiration : Sandra Aguebor, la première femme mécanicienne au Nigéria (Special 8 mars)

-

Qui a même dit qu’il y a des métiers exclusivement réservés aux hommes Wanda Peeps ? Cette époque semble révolue ! Les femmes sont désormais officiellement des actrices véritables du développement économique en Afrique et celles-ci officient même dans des métiers traditionnellement réservés aux hommes. A l’occasion de journée internationale de la femme, votre magazine de cœur vous amène au Nigéria à la rencontre de la première femme mécanicienne de ce pays qui a inspiré beaucoup d’autres femmes…

L’histoire de Sandra Aguebor, cette nigériane au parcours atypique est la preuve que les mentalités sexistes sont en train de bouger en Afrique Wanda People.  Mécanicienne depuis au moins trente-deux ans, et propriétaire de son propre garage depuis plus de vingt-deux ans, elle a plutôt bien réussi dans ce métier jadis « réservé »  aux hommes !

C’est à l’âge de 14 ans  que la chef d’entreprise décide sans complexe de se lancer dans cette voie. Une aventure pas du tout facile, elle raconte ses débuts difficiles : ” Les hommes sont dans le métier depuis des générations. Quand j’ai débarqué ils m’ont demandé, interloqués : ‘Excuse-moi, ça va ? Tu as besoin d’un médecin ? Mais non, je savais très bien ce que je faisais.”

 

Refusant de se laisser abattre par la frustration qu’engendrent les inégalités entre les sexes et les privilèges masculins, elle se bat et impose sa marque de fabrique. En 2004, elle fonde la Lady Mechanic Initiative, une institution qui apprend aux femmes à réparer des voitures pour devenir indépendantes financièrement. Elle enrôle ainsi les anciennes prostitués, les illettrés, ou les mères au foyer en détresse. Elle leur apprend le métier  et leurs- donne un nouvel espoir…

Ces douze dernières années, plus d’un millier d’apprenties sont sorties diplômées de l’académie Lady Mechanic Initiative dans cinq États du Nigeria. Sandra  n’hésite pas à donner son secret de réussite à chaque fois qu’elle en a l’occasion.   «Pour devenir la première femme mécanicienne du Nigeria j’ai travaillé cinq fois plus qu’un homme, pour prouver que j’en étais capable. Maintenant, la plupart des gens m’appellent Lady Mechanic partout où je vais. »

Elle est aujourd’hui un modèle qui inspire des milliers d’autres jeunes filles au Nigéria. Félicitation à cette brave femme de valeur…

S.N.B

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV