dimanche, juillet 21, 2019

Moët & Chandon t’offre une invitation à sa soirée Écrans Noirs + une nuit dans une somptueuse suite de la Villa des Lys…


 

Moët & Chandon Best Of Cameroun

Moët Impérial 150th Anniversaire

Accueil A la Une Réseaux sociaux : Le magazine Gala se met l'Afrique à dos avec...

Réseaux sociaux : Le magazine Gala se met l’Afrique à dos avec une publication ultra raciste !

-

Le magazine Gala raciste ? L’équipe de rédaction s’est fendu d’un communiqué d’excuse après avoir essuyé de vives critiques sur la toile suite à la publication d’une photo mettant en scène la reine d’Angleterre et le haut-commissaire du Swaziland.

Le magazine people Gala a essuyé de nombreuses et vives critiques ce mercredi 8 mars à la suite de la publication dans son dernier numéro d’une photographie mettant en scène la reine d’Angleterre recevant le haut-commissaire du Swaziland. Sous l’image, un court texte a provoqué une vague d’émotion et d’indignation. Le racisme dans sa plus simple expression…

En effet sous le titre “Un peu de tenue !”, on peut voir le haut-commissaire du Swaziland, Christian Muzie Nkambule et son épouse vêtus d’habits traditionnels lors d’une rencontre avec Élisabeth II. “Ce n’était pourtant pas mardi gras, écrit le magazine people qui ajoute qu’ils “ne se sont pas trop préoccupés de la tenue à adopter” face à la reine. “Ils sont venus en pagnes en wax, tissu typique de leur petit royaume, ancienne colonie britannique. Osé”, s’est permis de commenter Gala. Wandaful ! L’ignorance à son paroxysme !

 
 

Repérée par un internaute, cette image a été partagée plusieurs milliers de fois par des internautes qui dénoncent “le bon petit racisme ordinaire” de cette publication. Sur Twitter, plusieurs personnes ont questionné la démarche éditoriale du magazine, pendant que certains se plaignaient de la récurrence de ce genre d’actes dans ce magazine ou ailleurs.

Face à la vague d’indignation suscitée par ce texte, le magazine Gala s’est fendu d’un premier tweet d’excuses sur son compte Twitter.

Des excuses visiblement refusées vu les réactions sur la toile qui étaient toujours aussi virulentes. Ce qui a amené le média a finalement renouveler ses excuses dans un deuxième tweet. “Le titre du papier, ses mots, son ton, ont été mal choisis, et nous comprenons trop tard qu’ils aient pu choquer. C’est inexcusable de notre part”, écrit Gala (Minalmi !).

Nous conseillons aux propriétaires de Gala de vérifier le niveau d’éducation de toute sa hiérarchie car visiblement tous ceux qui ont eu à lire ce papier n’y ont rien vu de problématique. Evidemment puisque beaucoup de personnes sont racistes sans même le savoir parce qu’elles ont été élevées ainsi et vivent dans un environnement qui a fondement sous-jacent, le racisme.

Rappelons la définition du mot “Racisme”, car il est important de bien la comprendre  :

“Ensemble de théories et de croyances qui établissent une hiérarchie entre les races, entre les ethnies.

En partic. Doctrine politique fondée sur le droit pour une race (dite pure et supérieure) d’en dominer d’autres, et sur le devoir de soumettre les intérêts des individus à ceux de la race.” source
Le racisme n’est donc pas nécessairement violent ou agressif. Cet article de Gala est le plus simple exemple de ce qu’est le racisme. La violence est l’expression extrême du racisme.

En tout cas, continuez toujours à donner votre argent à des journaux qui vous méprisent ! Vous voyez l’affaire-ci comment Wanda Peeps ? Laissez-nous vos impressions en dessous.

F.F.K/C.V.F

 

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV