Le mensonge n’a visiblement pas de longues jambes Wanda Peeps ! Il finit toujours par remonter en surface. Voici un joueur sud-Africain qui a défrayé la chronique en annonçant involontairement en mondovision qu’il trompait sa femme ! Une histoire de dingue qui a fait le tour de la toile en un temps record…

C’était pourtant une soirée parfaite pour le footballeur professionnel Mohammed Anas qui évolue dans le championnat d’Afrique du Sud. Alors qu’il venait de finir un match exceptionnel au point d’être sacré homme du match, il s’est vendu pendant l’interview en remerciant inconsciemment sa femme et sa djomba* !  Oukoulouoohh c’était chaud !

En effet, interrogé lors à la fin de la rencontre qui opposait le Free State Stars à l’Ajax de Cape Town, il a laissé glisser une phrase restée dans les annales des tabloïds sud-africains : « je remercie mes supporters, ainsi que ma femme et ma petite amie » a-t-il balancé avant de suffoquer…

 

Constatant qu’il venait de faire une énorme bourde en direct à la télévision, le joueur de 22 ans s’est immédiatement repris en précisant au journaliste : « Je suis désolé, je voulais dire ma femme. Je t’aime tellement du fond du cœur ». Cela arrive un peu trop tard hein, le mal a déjà peut-être été fait ! Les fans se sont copieusement moqué de lui sur la toile…

On espère pour lui que sa femme prendra ce lapsus sportivement et que sa « maîtresse » restera toujours calme dans son petit coin. Dans tous les cas, celui qui vit depuis plusieurs années avec sa femme à encore créé une polémique quelques jours plus tard alors qu’il tentait de se justifier.

Le ghanéen qui est “ducoutement” devenu une célébrité a déclaré : « Ma famille sait que j’appelle ma fille, ma petite amie, c’est ce dont je parlais, je n’ai pas de petite amie. J’aime tellement ma femme. Elle m’a donné deux beaux enfants. Elle va bien. Elle sait quel genre d’homme je suis donc je ne suis pas inquiet. Je suis célèbre maintenant – les gens dans le monde me connaissent. » Le mbom est alors fort ! Trop d’avance…

S.N.B

 

 

Laisser un commentaire