vendredi, mai 24, 2019

out now

"OULEU "

JOVI

"J'ai toujours mes boules (ouleu ouleu), toujours dans la foule (ouleu ouleu), c'est nous les plus cool (ouleu ouleu)..."

"SINGLES HOLIDAYS EXPERIENCE"

Accueil Miscellaneous Insolite Wandayant : Un nigérian obligé de faire un test écrit pour prouver...

Wandayant : Un nigérian obligé de faire un test écrit pour prouver qu’il est informaticien à l’aéroport de New York

-

Donald Trump a déjà commencé à verrouiller les porte des Etats-Unis pour limiter l’immigration comme il avait promis dans sa campagne électorale Wanda Peeps. Voici alors un informaticien nigérian qui s’est vu recaler à l’aéroport de New York afin de passer un test écrit pour prouver qu’il est réellement ingénieur informatique. C’est grave !

Le nigérian Célestine Omin a vécu une véritable torture psychologique et même physique à son arrivée à l’aéroport de New York. “Votre visa indique que vous êtes ingénieur. Est-ce exact ?”, lui a demandé un agent de l’immigration avant de lui remettre un test écrit et un stylo pour répondre à deux questions prouvant qu’il est bel et bien ingénieur en informatique !

 

Une situation choquante pour cet africain qui bénéficiait alors d’un visa de courte durée pour une mission auprès de First Access, une start-up de technologie financière installée à New York. A en croire le Magazine Recode qui a publié une partie de l’enquête sur ce sujet, les questions posées à l’ingénieur étaient piochés sur google.

Le Magazine précise que Célestine Omin était désemparé ! Non pas parce qu’il ne connaissait pas les réponses, mais plutôt parce que les questions n’avaient aucun sens. «Pour Omin, qui n’avait pas dormi depuis plus de vingt-quatre heures, les questions étaient opaques et pouvaient avoir de multiples réponses. En tant que développeur qualifié riche de plus de sept ans d’expérience, Omin m’a confié que les questions lui donnaient l’impression d’avoir affaire à quelqu’un sans aucune connaissance technique qui aurait cherché sur Google: “Questions à poser à un développeur”.»

Yeuch, c’est toujours le Control comme ça mama ?

Après quelques minutes d’hésitation, le nigérian a enfin décidé de répondre à ces questions. Malheureusement pour lui, les agents ont qualifié ces réponses de fausses ! Déçu par cette attitude, il s’est résolu de rentrer finalement au Nigeria avant d’être rattrapé par un agent qui lui a fourni une brève explication.

Il a en effet  appris que le service des douanes américain était entré en contact avec Andela et la start-up First Access pour confirmer sa version, il lui a finalement signalé qu’il était libre d’entrer sur le sol américain. Les semaines qui viennent s’annoncent encore plus compliquées pour les africains voulant fouler le sol américain. En plus, le mandat présidentiel de papa Donald Trump est loin d’avoir commencé hein, il en a encore pour 3 ans et 10 mois !

S.N.B

 

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV