Wandayant : Les femmes célibataires ghanéennes implorent au président de libérer les prisonniers pour augmenter le taux de mariage

0
1959

Ça a cuit sur les femmes célibataires au Ghana Wanda Peeps ! Les go dans ce pays-là n’en peuvent plus de supporter de vivre seule. Elles ont plus que jamais envie de se coucher ou de se réveiller auprès d’un mari. Sans complexe, elles supplient le nouveau président du pays de libérer les prisonniers qui viendraient très probablement les épouser. Allons seulement…

Wanda People, il faut sauver les femmes qui habitent Assin Fosu au Centre du Ghana ! Ces femmes, célibataires pour la plus part viennent d’adresser une requête Wandayante au président de ce pays de l’Afrique de l’ouest.

Concrètement ces femmes qui en ont assez de dormir seules demandent la libération des prisonniers de la région ! Elles affirment vouloir mettre fin à leur statut de célibataire en épousant ces derniers. Maaaama l’affaire-là ne laisse visiblement personne oh !

Certaines, au cours d’une interview sur Adom News, ont révélé que la majorité d’entre elles sont célibataires et sont sous la pression de leur famille. En effet, leurs proches leurs demandent de se marier avant la fin de l’année. Les go veulent alors éviter le sandam* !

La situation est d’autant plus grave qu’il y a parmi ces femmes des mères célibataires qui ont également révélé que les rares hommes vivant dans la région ont fui leurs responsabilités. Le seul recours pour elles est donc le mariage avec ces prisonniers !

Elles témoignent :

« Les hommes sont plus nombreux en  prison  que dans notre ville alors s’il vous plaît libérez les pour nous. Nous aimerons être avec eux et avoir une belle famille ensemble. Nous demandons à Nana Addo de pardonner aux prisonniers dans notre région parce que notre ville est en train de mourir.» Assia les go…

Les hommes en liberté de la région ont tout de même tenu à réagir : « Les femmes de notre ville ne sont pas raisonnables dans leur démarche ; elles ne sont pas sérieuses, tout ce qu’elles savent faire, c’est  dépenser notre argent et nous quitter. C’est pourquoi elles ont besoin de prisonniers pour se marier » Affaire à suivre…

S.N.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here