Clip : French Montana dévoile “Unforgettable” tourné en Ouganda et fait des confidences sur son enfance en Afrique

0
10771

French Montana vient de dévoiler le clip de son nouveau single, “Unforgettable” réalisé en featuring avec le jeune prodige américain Swae Lee, du groupe Rae Sremmurd. Tourné dans les bidonvilles de Kampala, la capitale de l’Ouganda, French Montana a profité de la sortie de ce clip pour faire des révélations émouvantes sur son enfance en Afrique.

Avec près de 10 millions de vues en 8 jours, c’est un véritable raz de marée que la nouvelle vidéo de French Montana « Unforgettable » est en train de faire sur la toile. Et pour cause, le rappeur américain d’origine marocaine French Montana avait teasé comme il fallait pendant des jours la sortie de ce nouveau clip, publiant en avant-première la cover du single qui n’était autre chose que la photo du mariage de ses parents au Maroc.

Et pour créer encore plus d’attentes, le rappeur et producteur de 32 ans, né à Casablanca mais qui a émigré dans les années 90 aux Etats-Unis, a également expliqué sur sa page Instagram, (suivie par plus de 5,7 millions d’internautes) pourquoi il avait choisi le titre “Unforgettable” et cette photographie vintage pour illustrer son nouveau morceau.

La photo de ma mère et mon père lors de leur mariage en Afrique est ma photo préférée. C’est inoubliable pour de nombreuses raisons, car c’est la même année où je suis né et la même année où mon père a été incarcéré pour des circonstances malheureuses. Il a choisi mon prénom en prison“, explique l’artiste, Karim Kharbouch de son vrai nom.

Après avoir été libéré, on nous a accordé des visas américains et, en 1996, j’ai pris l’avion pour la première fois pour aller en Amérique. Je ne parlais pas un mot d’anglais. C’était dur parce que je pensais que nous allions dans les beaux quartiers de New York, mais nous avons fini dans les rues pauvres du Bronx lol“, poursuit-il.

C’était quand même mieux que de rentrer au Maroc, mais mon père a eu du mal et a voulu rentrer au pays. Ma mère savait que nous ne pouvions pas, parce qu’il n’y avait pas d’opportunités là-bas et qu’elle s’est beaucoup sacrifiée pour survivre aux États-Unis. Nous vivions avec des aides sociales et elle a travaillé des heures supplémentaires pour nous nourrir, nous habiller et que l’on ait un toit sur nos têtes“, le vrai war Wanda People.

“J’ai promis à ma mère que je me surpasserais et que je rendrais inoubliable ce que j’accomplirais lorsque j’aurais trouvé mon opportunité. Je veux que d’autres personnes qui éprouvent des difficultés sachent que le ciel n’est pas la limite… Vous pouvez faire des choses inoubliables, c’est pourquoi je vous présente mon single ‘Unforgettable'”, conclut-il.

Une histoire émouvante qui fait découvrir un autre visage de l’ex de Khloé Kardashian. Un bel hommage également que cet artiste qui prétend que “les africains dansent mieux que Chris Brown” rend ainsi au continent qui l’a vu naitre et dont il semble être très fier.

Ne jamais oublier d’où l’on vient. Bravo French Montana !

F.F.K

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here