C’est un verdict tout à fait surprenant qui vient d’être rendu au Maroc Wanda Peeps ! Une jeune femme a été condamnée à 2 ans de prison pour adultère !  Son amant quant à lui écope juste de 7 mois de prison. La nouvelle a fait le buzz sur la toile, beaucoup dénonce une injustice flagrante…

La belle marocaine Hind Achabi n’est pas n’importe qui au Maroc Wanda People ! Elle est femme d’affaire et propriétaire de la compagnie marocaine Dalia Air. Parce que la loi ne gère pas ce genre de détail, elle vient d’être condamnée  par la chambre criminelle de Rabat à 2 ans de prison pour adultère ! A cause de la sauce maaama !

Concrètement, il est reproché à la jeune femme d’avoir mbinda* avec un autre homme que son mari ! Wéeeee, son histoire est quand même compliquée hein ! En effet, un an après avoir épousé l’ambassadeur du Koweït à Vienne (Autriche), elle lance une procédure de divorce par procuration. Le kongossa dit que le ndolo ne donnait plus hein…

Heureusement, Son mari accepte et, trois mois plus tard, les papiers officialisant le divorce sont signés et placés en lieu sûr ! Libre de tout engagement, elle épouse en secondes noces l’homme d’affaires marocain Mohsine Karim-Bennani. Un mariage comme elle aime enfin ! Voilà alors d’où vient sa part de ndem…

Contre toute attente, son ex-mari, refait volte-face et ne reconnaît plus le divorce, porte plainte auprès de la justice et lance même une demande de test de paternité de sa progéniture. Assia pour la go qui filait déjà le parfait amour avec son nouveau mbom !

Selon l’article 491 du code pénal marocain, «est puni d’emprisonnement d’un à deux ans toute personne mariée convaincue d’adultère. La poursuite n’est exercée que sur plainte du conjoint offensé». Lorsque Hind Achabi a voulu se rendre à New York afin de récupérer les papiers attestant son divorce avec l’ambassadeur, elle a été interdite de sortir du territoire marocain… à cause de la plainte de son ex-mari.

Son amant quant à lui n’a pas été épargné, il s’en sort avec 7 mois de prison ! Un verdict qui a créé une vive polémique sur la toile. Les associations de défense de droits de l’homme s’indigne d’une justice à deux poids deux mesures. Comment comprendre que la femme paye plus que l’homme pourtant les deux ont commis la même faute ? Dans tous les cas, c’est la loi du pays qui est selon toute vraisemblance calquée sur le coran ! Allons seulement…

*faire l’amour

S.N.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here