C’est la preuve que L’École des Hautes Études Commerciales de Paris s’intéresse à l’avenir du continent Wanda Peeps. L’institution a récemment organisé les “Africa Days ” exclusivement axés sur les grands enjeux qui attendent l’Afrique. Une initiative hautement stratégique…

L’École des Hautes Études Commerciales de Paris (HEC Paris) vient de démontrer sa volonté  d’accroître son influence en Afrique Wanda People. Du 15 au 17 mai, elle a organisé sur le campus de Jouy-en-Josas les « Africa Days ». Un événement qui avait pour but d’échanger et débattre autour des défis et enjeux de l’Afrique du XXIe siècle.

Ainsi, le thème de cette première édition a été taillée dans la logique de cet objectif : « Afrique, Terre d’Initiatives et d’Entrepreneurs ». Il s’agit concrètement pour l’institution de toucher les étudiants africains afin que ceux ci choisissent de faire leurs formations académique sur le campus de HEC Paris. Précisons à cet effet que le nombre d’étudiants africains ne cesse de croître chaque année.

 

Pendant ces 3 jours, une quinzaine d’intervenants  sous l’égide de Peter Todd, Directeur Général de l’école, ont partagé leur expérience et leur vision pour l’Afrique. Parmi ses intervenants, on peut citer des figures du continent telles que :  S.E. Daniel Kablan Duncan, Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la Banque Centrale des États d’Afrique de l’Ouest ; Koffi N’Guessan, Directeur Général de l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro et bien d’autres.

Les différentes interventions ont présenté l’énorme potentiel qu’a l’Afrique. Il faudra désormais compter sur le continent pour le développement et les grandes mutations économiques. L’école se propose alors d’être leader de la formation pour cadres et dirigeants sur le continent. Mais surtout former sur son campus les meilleurs étudiants d’Afrique parmi les jeunes talents du monde entier.

Aussi, elle veut développer son impact  sur le continent en initiant des partenariats avec les meilleures institutions académiques africaines, et en organisant la mobilité de ses étudiants vers l’Afrique autour de projets d’entrepreneuriat (plus de 200 étudiants de la grande école ont participé à des projets et stages en Afrique au cours des 4 dernières années). L’appel est donc lancé à tous les étudiants du continent qui veulent faire partie de cet ambitieux projet.

Visiter le site.

S.N.B

 

Laisser un commentaire