Wanda People, au mboa, les autorités cherchent des moyens afin que vous n’ayez plus de problèmes avec les drames de circulation routière…

Wanda People, la route ne tue pas mais c’est nous qui tuons a chanté quelqu’un. Le Ministère des Transports au Cameroun a trouvé la solution pour mettre fin aux accidents de la route. Un nouveau permis de conduire a été lancé pour barrer la voie aux faux permis.

La sécurisation renforcée du nouveau support physique du permis de conduire met fin à la fraude de ce document tant sur son aspect physique que son contenu. Fabriqué pour une durée de vie de 10 ans contrairement à l’ancien permis de conduire qui est de cinq ans, il est désormais difficile de le faire scanner ou d’en faire une copie. Des cachets et autres sigles CEMAC qui ne s’affichent pas, permet tout de suite de se rendre compte qu’il est impossible de produire une copie contrefaite de ce document.

De même, sur son aspect physique figure le QR Code, une nouveauté. La production automatique de la liste des candidats. Désormais à l’examen du permis de conduire, les listes des candidats sont produites sur la base du suivi évaluation en ligne des apprenants. Ceux qui remplissent les conditions de durée et d’assiduité aux séances de formation sont automatiquement sélectionnés et programmés pour la session d’examen en cours.

L’objectif étant d’éliminer des apprenants dont l’évaluation est déclarée non concluante ou dont la formation est inachevée. L’informatisation et la sécurisation des résultats d’examen; les procès-verbaux d’examen dûment signés par les membres du jury dans tous les centres d’examen du territoire national sont transmis à l’administration centrale du ministère des transports.

 

Ceci via le circuit sécurisé du système numérique de sécurisation des documents de transport (SSDT). Celui-ci filtre les résultats et procède à la contre-vérification, afin de s’assurer que les noms qui y figurent sont ceux des candidats déclarés admis et préalablement inscrits sur les listes de candidature. Le système d’information des demandeurs du permis de conduire.

L’une des innovations appréciées par les usagers est la mise en service dans le système SSDT, d’un mécanisme de renseignement sur la situation de leur dossier, par l’envoi de SMS pour signaler la disponibilité de leur document, des cas de rejet, ou de besoin de pièces à compléter.

Les usagers sont informés de la possibilité de faire établir à leur guise, leur document dans tous les centres de production dudit document. Cette mesure permet de rapprocher le service public des usagers. Afin d’éviter toutes formes de fraudes, la nouvelle réforme mise en place a désormais un système sécurisé et informatisé. Toutes les auto-écoles agrées sont désormais connectées au Ministère des Transports et le suivi quotidien de la formation des apprenants inscrits dans les lesdites auto-écoles.

Qu’en pensez vous Wanda People ?

D.M.

 

Laisser un commentaire