La messe a été dite hier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé Wanda Peeps ! Les Lions Indomptables n’iront pas en Coupe du Monde en Russie en 2018. La deuxième fois depuis 1990 ! Si les soldats d’Hugo Broos se sont battus jusqu’au bout pour sauver l’honneur du pays, le coach belge n’est visiblement pas satisfait de tous. Il s’en est particulièrement pris à Christian Bassogog ! Des mots crus et durs…  

Les Lions Indomptables du Cameroun se sont contentés d’un match nul hier face au Nigéria lors du match retour des éliminatoires de la Coupe du Monde Wanda People. Conséquence directe, ils n’iront pas en Russie ! Une désillusion pour le peuple camerounais pourtant passionné de foot.

A en croire le site Camfoot, le coach Belge s’en est pris à Christian Bassogog qu’il avait d’ailleurs laissé sur le banc de touche au début de la rencontre. Hugo Broos explique :

« Christian n’était pas titulaire parce qu’il doit changer sa manière de jouer. C’est très prévisible. Si moi j’avais 40 ans en moins, jamais de sa vie il ne me passe. Parce que tout le monde sait ce qu’il va faire. Lors de la CAN, c’était une surprise parce que plusieurs équipes ne connaissaient pas Bassogog. Mais les entraîneurs savent maintenant ce qu’ils doivent faire » a expliqué le coach devant la presse camerounaise.

Il a d’ailleurs tenu à donner quelques conseils à son poulain : « C’est facile, il suffit de mettre un défenseur qui est aussi rapide que lui et il est en difficulté. Donc, si Christian prend conscience qu’il ne va pas toujours prendre le ballon et courir, qu’il doit varier son jeu, ça deviendra un meilleur joueur.» Assia tonton Bassogog…

Concernant le cas Aboubakar Vincent qui était aussi sur le banc de touche au début de la rencontre, Bross a apporté des explications : « J’ai mis Abou sur le banc pour le réveiller. J’ai fait cela une fois à la CAN et je viens de le faire. Je pense que sa rentrée était très bonne. Il était présent dans le jeu. Il a compris ce que je veux de lui. C’est un très bon attaquant, mais parfois il est confus. Sur le terrain, il perd beaucoup de ballons et surtout, quand il a le ballon, il pense toujours que c’est lui qui doit faire la différence. Raison pour laquelle il perd beaucoup de ballons. »

Le pater n’a alors raté personne hein ! Une vraie réunion de famille Wanda Peeps !

Toutefois, rappelons que Bassogog est sorti meilleur joueur de la CAN Gabon 2017. C’est l’un des meilleurs atouts de l’attaque camerounaise. Espérons juste que ces remarques sauveront la tête d’Hugo Broos qui est désormais sur le grill après cette élimination précoce.

S.N.B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here