Le président du Burundi vient de se lancer dans une nouvelle croisade pour dit-t-il assainir la société du pays qu’il dirige. L’opération  « moralisation de la société » est entré dans une phase aussi Wandayante que surréaliste. Le prési ne veut plus les citoyens vivant en concubinage ooh ! Une police conjugale mise sur pied traque les couples qui refusent de se marier…

Il ne fait pas bon pour un homme burundais de garder une femme chez lui sans l’épouser Wanda People. Pierre Nkurunziza le très controversé président qui dirige ce pays vient de mettre sur pied une police spéciale pour traquer les couples concubins ! Du jamais vu dans le pays maama…

La consigne du président est ferme : Pour « renforcer les valeurs traditionnelles positives de la société », tous les couples en concubinage, sont désormais dans l’obligation de se marier avant le 31 décembre 2017. Des sanctions sont déjà prévues pour tous les amoureux réfractaires ! Ce n’est pas la blague hein, le mariage est désormais obligatoire !

 

Parlant justement de ces sanctions, le gouvernement est allé très loin. En plus des pénalités financières, les femmes et les enfants nés de ces unions « illégales » seront également touchés. L’accouchement ne sera plus pris en charge et les enfants n’auront plus accès à une éducation et à des soins médicaux gratuits. Yeuch ! Ce sont les enfants innocents qui vont subir…

Pour le gouvernement burundais, le but de cette opération est d’éradiquer les « maux » qui gangrènent le pays tels que, l’explosion démographique, les grossesses précoces ou encore la polygamie. Mais pour certains jeunes interrogés sur le sujet, ils voient plus une volonté de l’Etat de faire rentrer de l’argent dans les caisses.

Que pensez-vous de cette nouvelle mesure Wanda Peeps ?

S.N.B.

 

 

Laisser un commentaire