Wanda People, on vous dit toujours que l’affaire qu’on appelle les réseaux sociaux là est très sucrée mais parfois aussi salée. Pour les plus chanceux, elle fait du bonheur mais les malchanceux quant à eux payent le prix .

L’ancien ministre de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance guinéenne Sanaba Kaba,  tout comme plusieurs autres autorités administratives se sont arrimées au réseaux sociaux Wanda People. Sauf que chacun le vit à sa manière. Dernièrement nous vous parlions du Président de l’Assemblée Nationale ivoirienne Guillaume Soro qui donnait un rencart à une fille sur Twitter, aujourd’hui c’est cette dame qui a vu sa vie basculer à cause des choses d’internet.

En effet, cette histoire remonte au mois d’août dernier. Madame Sanaba Kaba a été limogée sans raison. Selon les internautes guinéens, cette ministre a été destituée à cause de ses excès de fautes d’orthographes et de grammaires. Toujours selon les internautes, cette dame ne sait pas manipuler la langue française. Un constat qui a été fait à travers ses différentes sorties sur les réseaux sociaux que ce soit sur Facebook ou sur Twitter.

Publicité

Fait wandayant, dernièrement cette situation a fait un sacré buzz sur la toile car la ministre a fait une série de tweets truffés de fautes. Les internautes se sont réellement fâchés le tour ci. C’était apparemment la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. La ministre a été limogée le lendemain. Vu les choses, tout porterait à croire qu’il y a un lien entre les fautes de la mater et son licenciement.

Voici  alors comment une mater a perdu son boulot comme les blagues Wanda People. En tout cas ce qu’il faut retenir de   cette affaire est qu’il faut se méfier des réseaux sociaux  surtout quand on est une personnalité. Ne pas être pressés de publier car les conséquences peuvent être terribles.

S.N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here