Les gens ont le gros cœur ici dehors Wanda Peeps ! Un homme d’affaire libanais a cru pouvoir embrouiller la toute puissante première dame du Zimbabwe. Alors qu’elle avait passé commande d’un bijou d’une valeur de plus 500 millions de Francs CFA, Grace Mugabe n’a reçu que la photocopie de ce qu’elle attendait. Un genre de frappe qui a déchaîné la femme de papa Mugabe !

On le sait déjà Wanda People, il ne fait pas bon de chercher les palabres à la Rémé Grâce Mugabe. La première dame ne blague pas ohh ! Celle qui caresse le rêve de succéder à son mari à la tête du pays vient de traîner un homme d’affaires libanais devant les tribunaux du Zimbabwe pour abus de confiance.

L’histoire commence en 2015 ! Pour fêter son anniversaire de mariage, Grâce Mugabe avait commandé une bague en diamant de 100 carats d’une valeur de 1,35 million de dollars, un peu plus de 500 millions de Francs CFA ! Elle voulait prouver son attachement à son mari, papa Robert Mugabe.

 

The Herald, le plus grand quotidien du Zimbabwe qui a révélé l’information affirme que « Le défendeur lui a remis une bague d’une valeur de 30.000 dollars, dont la plaignante a naturellement refusé de prendre possession ». La première dame a donc demandé à être remboursée ! Cependant, l’homme d’affaires libanais lui aurait reversé seulement 120.000 dollars, moins de 7 millions de Francs CFA. Insuffisant quand même hein…

En 2016, l’homme d’affaire avait pourtant pris l’engagement au tribunal de payer en tranche jusqu’a la totalité du remboursement de la dette. Mais il traîne visiblement le pas et n’est d’ailleurs plus au pays. Il dit subir les menaces des services de renseignement et d’un des fils de Mugabe.

Si on s’en tient aux révélations du journal The Herald, Grace Mugabe est plus que jamais déterminée à ne pas lâcher cette affaire.

Que pensez-vous de ce divers Wanda People ?

S.N.B.

 

 

 

Laisser un commentaire