On en sait un peu plus sur la personne qui sera désormais chargée de perpétuer le nom de la très charismatique Françoise Foning dans l’histoire Wanda People. Le successeur de la dame de fer vient de dévoiler son identité au cours d’une cérémonie très particulière. Elle en a profité pour lancer ses premiers mots forts…

C’est une autre étape tout aussi importante que vient de franchir la famille nucléaire de ma’a Foning depuis sa disparition le 23 janvier 2015 Wanda People. La successeure de l’ancienne présidente des femme d’affaire du monde a été présentée à la presse au cours d’une cérémonie familiale riche en symbole.

Dans un reportage, la télévision Canal 2 international rapporte que les habits de l’ancien maire de l’arrondissement de Douala 5ème ont été sortis de son placard ce mardi pour la distribution. Les nombreux membres de sa famille, ainsi que les passant se sont partagés les pagnes, les kabas, et même les vêtements de luxe ayant appartenu à Françoise Foning.

 

Un moment symbolique que Pierre Tsobgny Kembou, membre de la famille de la défunte explique:« C’est une cérémonie traditionnelle chez nous. Elle précède la neuvaine. C’est l’occasion pour nous de partager ce que notre sœur avait.»

Cependant, c’était aussi l’occasion pour sa successeure désignée Ma’a Mefo Nkonglah Kamdim Rosine de lancer ses premiers mots dans l’espace publique. Ces mots ont été assez fort : “Lorsque j’ai enfin ouvert la chambre de ma mère, j’ai ressenti un choc ! Je me suis effectivement rendue compte qu’elle était partie. Nous les Bamilékés avons une culture qui dit que quand quelqu’un part, elle n’est pas partie. C’est de cela que vient la succession La famille m’a choisie pour représenter la maman.

Elle poursuit: “C’est une très grande charge. Parce que maman n’était pas seulement maman des Bafou, des Baleng. Elle était la maman de tous les Camerounais. Au début je n’ai pas su au début comment m’y prendre, comment m’avancer, mais aujourd’hui, je suis debout, je suis présente et je vais agir », conclut la jeune héritière.

Précisons enfin que les autres vêtement de feu ma’a Foning seront exposés dans un musée qui portera son nom.

S.N.B.  

 

Laisser un commentaire