C’est l’un des plus gros challenges du groupe Orabank en 2018 Wanda Peeps. L’entreprise présente dans 12 pays d’Afrique annonce l’ouverture d’une salle de marchés à vocation régionale et internationale à Lomé, au Togo.

L’année 2018 commence en beauté pour le Groupe Orabank Wanda People. La Banque a ouvert une salle de marché à Lomé. Une façon d’accompagner ses clients (particuliers et entreprises), de contribuer activement au financement du secteur privé, d’optimiser la mobilisation de l’épargne locale et d’impulser un véritable essor des marchés financiers africains.

Si on s’en tient au communiqué de l’institution financière, cet investissement stratégique offre une position d’intermédiaire financier de premier plan qui place la banque au cœur des échanges financiers dans ses pays de présence. Le but étant bien sûr de servir au mieux ses clients privés et institutionnels, africains et internationaux, ainsi que les autres banques régionales.

Publicité

L’ouverture de cette salle de marchés a également pour objet de renforcer les synergies au sein du Groupe, en permettant de réaliser des économies d’échelle significatives dans les opérations de couverture de change entre filiales tout en augmentant la part des revenus de trésorerie dans le produit net bancaire. Cette nouvelle étape s’inscrit dans le plan « Stratégie 2016-2018 – Consolidation et Efficience », visant à conforter la solidité financière du Groupe.

Présent dans 12 pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale (Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo) et dans quatre zones monétaires (UEMOA, CEMAC, Guinée Conakry, Mauritanie). Avec 143 agences bancaires et 1 750 collaborateurs, le groupe bancaire propose à ses 400 000 clients (grandes entreprises, nationales et internationales, PME et particuliers) une gamme élargie de produits et de services bancaires selon des principes de proximité et de réactivité.

S.N.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here