C’est elle qui tenait la Bible sur laquelle George Weah a prêté serment le jour de son investiture. Clar Weah est la nouvelle première dame du Liberia ! Sa discrétion, son engagement et son amour pour son mari ont progressivement porté l’ancienne gloire du football Libérien sur le fauteuil présidentiel. Petit zoom sur la vie d’une première dame qui n’est pas trop fan des caméras…

Clar Weah n’est plus une femme ordinaire Wanda People, elle a changé de statut depuis ce 22 janvier 2018. C’est la nouvelle première dame du Liberia ! Cette dame dont l’une des caractéristiques est la discrétion partage la vie du seul africain ballon d’or européen depuis plus d’une vingtaine d’années !

Né en Jamaïque, Clar prendra la nationalité américaine juste après son arrivée et son installation au pays de Donald Trump. C’est d’ailleurs la-bas qu’elle rencontre de manière anecdotique son futur époux George.

 

Si on s’en tient aux infos de la presse libérienne et jamaïcaine, elle fait la connaissance de l’ancien joueur du Tonnerre de Yaoundé à son lieu de service à l’époque aux Etats Unis. Clar rencontre George Weah alors qu’elle travaillait au service clientèle de la Chase Bank et qu’il ouvrait un compte bancaire. Tout est parti de là, comme quoi on peut trouver l’amour partout hein…

Pendant des années, ils ont vécu dans une maison à North Woodmere à Long Island avant que la famille n’emménage en Floride. Ce sont les ambitions politique de son mari qui les a contraint de s’installer progressivement au Liberia.

Même si Clar Weah était un tout petit peu sceptique à l’idée que son mari se représente à la présidentielle de 2017, cette Americano-Jamaïcaine élevée à Brooklyn (à New York), a néanmoins participé à toutes les réunions stratégiques de la campagne. Elle a soutenu son mari dans chaque étape.

Avec Weah, elle a eu deux enfants, un garçon et une fille. Son premier fils Timothy, 17 ans, marche sur les traces de son père. Il est déjà footballeur professionnel Il joue avec l’équipe des jeunes du Paris Saint-Germain, et a fait ses premiers pas chez les U17 de la sélection américaine.

Clar Weah a désormais la lourde responsabilité d’accompagner son mari dans sa nouvelle fonction. Son passé montre à suffisance qu’elle saura être à la hauteur. Courage la mère !

S.N.B

 

Laisser un commentaire