Wanda People l’année est finie et c’est l’heure du mea culpa des stars. Et oui, Debordo Leekunfa souhaite commencer l’année 2018 en beauté. Pour cela, le gars a tenu à demander pardon à son adversaire DJ Arafat mais surtout ayant insulté la maman de Sidiki Diabaté il a tenu à présenter ses excuses à cette dernière.

L’année 2017 est terminée et va visiblement emporter avec elle les clashs et les interactions entre les stars africaines. Debordo Leekunfa  le veut et le gars a décidé de régler ses comptes avec les autres artistes pour bien commencer l’année.

Il y a quelques jours, Sidiki Diabaté avait traité Debordo Leekunfa de “petite fourmi”. Une injure que l’artiste ivoirien avait eu du mal à digérer. A son tour, le mbom a insulté l’artiste malien et c’est comme ça que tout est parti. Les gars là sont allés forts sur le coup jusqu’à insulter les parents.

 

Debordo Leekunfa s’est apparemment rendu compte qu’il était allé un peu trop loin dans cette histoire. Le jeune homme a fait récemment une vidéo pour demander pardon aux gens qu’il a blessé : ” Il est arrivé que je me suis un peu égaré dans certains propos dans une interférence avec d’autres artistes, à savoir Iba One du mali et Sidiki Diabaté, j’ai eu à proliférer des injures qui ne sont pas bien, je présente donc mes excuses à toutes les mamans du monde. A toutes les mamans du Mali, j’ai eu à dire des injures qui ne sont pas bien, je vous demande pardon. Maman de Sidiki Diabaté si tu m’entends je te demande pardon”. a-t-il déclaré.

Mais le gars ne s’est pas arrêté là Wanda People. Il a aussi présenté ses excuses à son ennemi de toujours à savoir DJ Arafat : ” J’aimerai présenter mes excuses aussi à DJ Arafat qui est un adversaire. Champion tu m’excuses car j’ai souvent insulté ta mère Tina Glamour. Pardon pour toutes ces injures et pour tout ce qui est arrivé. Félicitations pour tes deux concerts”. Bravo l’artiste, il était temps !

Nous espérons seulement que la leçon a été retenue et que les clashs là vont diminuer voir même s’arrêter Wanda People.

S.N.

 

Laisser un commentaire