Ce n’est pas la grande forme du côté de la famille Mugabe Wanda Peeps ! L’ancien président du Zimbabwe vient de livrer ses inquiétudes concernant l’état de sa femme qui pleure vraisemblablement tous les jours. On est loin de la vie tranquille du palais présidentiel…

3 mois après son éviction à la tête de l’Etat du Zimbabwe Wanda Peeps, Mugabe a fait des confidences sur sa situation à Moussa Faki Mahamat, de l’Union africaine en visite de courtoisie dans son manoir. C’est le journal Zimbabwe Independent qui a révélé l’information.

A en croire le média, Robert Mugabe raconte qu’il ne se sent pas en sécurité. «Ils vous ont dit que j’étais en sécurité, mais comment puis-je être dans cet environnement ? Ma femme pleure tous les jours. Ils la persécutent … Que suis-je sans ma femme et ma famille ? Nous ne sommes pas en sécurité. Nous avons des avantages constitutionnels, par exemple, mais ceux-ci sont niés», Aurait déclaré Mugabe à Faki.

 

«Ce n’est pas comme si je pleurais pour ces avantages. J’ai rejoint la lutte pour me battre pour libérer mon peuple, pour ne pas bénéficier personnellement de quoi que ce soit, mais pourquoi me refuser des avantages auxquels je suis constitutionnellement autorisé ?» a déclaré Mugabe cité par Zimbabwe Independent, qui s’appuie sur des notes détaillées  fournies par les responsables présents lors de la rencontre avec Faki.

L’ancien chef d’Etat serait enfin revenu sur le doctorat enlevé à Grâce Mugabe pour fraude. Il affirmerait mordicus que sa femme à bel et bien réussi son diplôme dans les normes : «Ce n’était pas facile, elle a poursuivi ses études et a fini par faire un doctorat. Je la voyais travailler ici jour et nuit. Je l’aidais ici et là, alors comment quelqu’un peut-il se réveiller et prétendre qu’elle n’a pas travaillé pour cela ? C’est du harcèlement.»

Les revers de la vie hein Wanda People, que pensez vous de cette plainte de Robert Mugabe ?

S.N.B

 

Laisser un commentaire