Nigerian author Ben Okri poses with a work of art by Nigerian painter and sculptor Ben Enwonwu entitled 'Tutu' expected to realise 200,000-300,000 GBP (278000-417,000 USD) at auction in Bonhams auction house London on February 7, 2018. Tutu, a recently rediscovered portrait of the Ife royal princess Adetutu Ademiluyi painted in 1974 by the Nigerian artist Ben Enwonwu, leads Bonhams Africa Now sale in London on February 28. The painting, one of a series of three versions, once thought lost came to light after having gone unseen for decades in a north London flat. The whereabouts of the other two versions remains a mystery. / AFP PHOTO / BEN STANSALL / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION - TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION

C’est un record pour une oeuvre d’art Africaine Wanda Peeps. Le portrait d’une célèbre icône nigériane des années 1970 vient d’être vendu à plus de 750 millions de Francs Cfa ! Un tableau plein d’histoire…

Personne ne s’attendait à un tel succès sur le marché des enchères à Londres Wanda People. Une véritable “icône” au Nigeria s’est envolée ce mercredi pour 1,36 million d’euros, un peu plus de 750 millions de Francs CFA. Quatre fois son estimation la plus haute ! Un record pour l’artiste…

Concrètement, ce tableau est celui de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée “Tutu“, peint en 1974 par l’artiste nigérian Ben Enwonwu. Il était estimé avant la vente aux enchères à 339.000 euros, un peu plus de 200 millions de Francs CFA. Certains la surnomment même la “Mona Lisa africaine” (au grand dam de certains afrocentristes qui critiquent la référence).

 

Giles Peppiatt, directeur de l’art moderne africain chez Bonhams explique le succès de cette oeuvre : “Le portrait de Tutu est une icône nationale au Nigeria, et a une grande signification culturelle. Je suis ravi que cela ait suscité autant d’intérêt et établi un nouveau record du monde pour l’artiste. C’est très excitant d’avoir joué un rôle dans la découverte et la vente de ce travail remarquable

Pour lui, l’artisten’a pas simplement représenté la jeune fille, il a représenté toute la tradition. C’est un symbole d’espoir et de régénération au Nigeria, le symbole du phénix renaissant de ses cendres“, avait ajouté Ben Okri, disant avoir “passé des heures à le regarder et à rattraper le temps perdu

Pour rappel, l’artiste avait peint 3 versions de “Tutu” mais les trois tableaux avaient disparu jusqu’à ce que l’un d’eux soit retrouvé par Giles Peppiatt. Ces tableaux sont surtout prisés parcequ’ils symbolisent la paix dans une période trouble de l’histoire du Nigéria. En effet, Ben Enwonwu était un peintre Igbo, et la princesse Tutu était Yoruba. Les tableaux de “Tutu” sont donc devenus des symboles de paix après la guerre civile au Nigeria (du Biafra) à la fin des années 1960.

S.N.B

 

Laisser un commentaire