Elle est partie Wanda People ! La mama de l’Afrique du Sud a rendu l’âme lundi 2 Avril. Une information qui a alarmé le pays de Nelson Mandela ainsi que l’Afrique en général. Les célébrités et les institutions ont rendu un vibrant hommage à l’ex-épouse de Madiba…

Les hommages ont plu en Afrique du Sud et dans le monde entier à l’endroit de Winnie Mandela Wanda People. Il faut dire que l’ex femme de Nelson Mandela a rendu l’âme ce 2 avril. Ce sont d’abord les habitants de son historique quartier de Soweto qui ont dignement rendu hommage à celle qu’ils appelaient affectueusement la “mama”.

Ils se sont pressés comme un seul homme chanter et pleurer avec la famille de Winnie. “J’ai été l’amie de sa mère. Je viens de voir à la télévision” qu’elle était morte “et je suis venue ici pour vérifier. Je suis sous le choc“, témoigne Constance Mokolobat, 89 ans, une de ses voisines.

 

Dans la même mouvance, on a vu l’ancien président Thabo Mbeki, plusieurs ministres, des responsables de la Ligue des femmes de l’ANC que Winnie Mandela avait dirigé à l’époque, mais aussi et surtout le parti de gauche radical, l’EFF.

Plusieurs célébrités du continent ont quant à eux choisi de rendre hommage sur la toile. Claudy Siar a tweeté : “Durant des décennies elle fut une #freedomfighter . Jusqu’à la fin de sa vie, elle a incarné la lutte anti-apartheid ! #WinnieMandela est décédée à l’âge de 81 ans. Que la terre africaine lui soit légère.”

La journaliste Annie Payep n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’ancienne combattante de l’apartheid :  “Repose en paix #WinnieMandela. Au delà des polémiques, pour moi tu restes une femme forte, une guerrière et une combattante qui a su maintenir allumée la flamme de la lutte anti-apartheid surtout après l’arrestation de #Mandela. Un engagement total.

Le président du Togo Faure Gnassingbé Eyadema s’est aussi exprimé : ” L’Afrique perd une grande icône de la lutte pour la liberté et le droit des peuples à s’opposer à l’aliénation. Toutes nos condoléances à la nation arc-en-ciel et à la famille de l’illustre défunte. FEG.”

Exprimant “un grand choc et une profonde tristesse” à la suite de la mort de Winnie Madikizela-Mandela, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, l’a décrite comme “une icône de la lutte de libération contre l’Apartheid“.

«Winnie Madikizela-Mandela a ouvert la voie aux femmes dans la lutte pour mettre fin à l’Apartheid et s’est battue sans relâche pour leurs droits et leur bien-être dans son pays. C’est en reconnaissance de sa formidable contribution à la lutte contre l’oppression qu’elle a reçu un prix pour l’ensemble de sa carrière en 2017 de la part du président de la Commission de l’Union Africaine», a-t-il conclu au nom de l’Union Africaine.

Plusieurs autres célébrités et institutions se sont également prononcées suite à la mort de cette icône de la lutte contre l’Apartheid en Afrique du Sud. Tous sont unanimes, l’Afrique a perdu une grande dame.

RIP la mama !

S.N.B

 

Laisser un commentaire