C’est sans doute la surprise de ce premier week-end de mai Wanda People. Dans son nouveau clip “This is America”, le chanteur Childish Gambino montre au monde la face la plus sombre de l’Amérique. 

Samedi soir, l’acteur, le rappeur et producteur Donald Glover aliasChildish Gambino, était présent sur la scène du célèbre show “Saturday Night Live” pour présenter en avant-première son nouveau titre. Dans la foulée de cette performance, l’artiste en a profité pour dévoiler le clip du titre : “This is America“.

Un single habillé d’images et de propos glaçants qui, soyez-en sûrs Wanda People, n’auraient pas pu mieux coller à l’actualité. Il dresse un tableau noir de l’Amérique contemporaine et vient mettre en lumière sa face la plus obscure, à savoir la condition actuelle des Afro-Américains, les brutalités policières et l’épidémie des armes à feu.

 

Childish Gambino, torse nu, barbu, fait des mouvements avec son corps qui lui donne une allure grotesque et affiche un sourire dément et des yeux écarquillés pendant que de nombreuses scènes violentes l’entourent. Sorte de satire d’un genre nouveau.

Devant les caméras de Hiro Murai son réalisateur, Childish Gambino met en scène des fusillades d’une rare violence, tant elles surprennent et viennent consacrer les changements de ton et de rythme de la chanson. Qui sont les victimes ? Des noirs évidemment. Il danse sur fond d’émeutes et s’allume un joint avant de finir sur un plan puissant, une course-poursuite.

Par ailleurs, la chorégraphie du clip est de l’actrice et chorégraphe rwandaise Sherry Silver celle qui dit “avoir pour mission d’éduquer le monde sur la culture africaine”. Les pas de danses endiablés à travers des roulements d’épaules esquissés par l’artiste et les jeunes danseurs, mettent en lumière la désormais célèbre danse sud-africaine appelée “Gwara Gwara”.

Wanda People la force et la beauté de ce clip, ouvre des réflexions diverses car il est difficile de s’arrêter sur une explication claire.

Regardez le clip au bas de l’article et laissez nous vos impressions.

                                                                                                                                                                          N.E.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here