Lynnsha qui a dévoilé il y a peu le titre « Touch Me » (avec Stomy Bugsy en guest dans le clip) est une chanteuse française de Zouk qui a su imposer son style. Lors d’une interview accordée à Ado Yuhé, elle s’est exprimée sur le plateau de l’émission « Face à la Camera ». Au cours de cet entretien, elle raconte comment elle a fait ses premiers pas dans la musique à l’âge de 14 ans au travers de son groupe de musique.

Elle est également revenue sur le moment où elle a écrit l’un des clips qui a marqué sa carrière, « Kobosana te ». Tout commence par sa rencontre avec Fally Ipupa, une « belle rencontre » dit-elle survenue lors d’un concert : « C’est vrai que je l’avais rencontré dans 2 ou 3 concerts différents. Il y avait un geste pour Haiti fait par Trace (…) et je me rappelle, je passe dans les couloirs et j’entends quelqu’un qui fait [nananana] et je me dis c’est quoi cette voix ? Je demande justement à Passi, et Passi me dit [c’est Fally Ipupa]. Donc ça c’est la première fois que j’étais interpellée par sa voix. La deuxième fois j’étais en concert à Kin  (…) et là je lui ai dit [j’aurais bien aimé chanter avec toi (…) ce qui est important pour moi c’est de venir dans ton univers (…) pas toi qui vient dans le mien.] Et c’est ce qui s’est passé (…) Ça a commencé au Cameroun on a terminé le titre à Paris et les mélodies elles sont venues naturellement il a commencé à jouer. Je ne savais même pas qu’il jouait de la guitare en fait. Et c’est vrai que je le connaissais plus en tant qu’homme qu’en tant qu’artiste même si je l’avais vu quelques fois chanter (…).

Rassurez-vous Wanda People, cette révélation un genre un genre n’étonne pas que vous hein ! Même l’hôte de la chanteuse Ado Yuhé a manifesté son étonnement avant d’être rappelé à l’ordre par Lynnsha elle-même.

Disons que je connaissais pas tout ce qu’il avait fait musicalement et c’est là que ça a été choquant je ne savais pas que c’était un artiste aussi connu… » a-t-elle précisé. Caaaa vous aimez le congossa hein Wanda People ! Pardon ce n’est pas ce que vous croyez ooooh !

Toujours est-il qu’elle a continué en dévoilant ses préférences en matière d’hommes. Les hommes noirs, avec un « beau sourire, beau regard mais là on parle de physique après ce sont les qualités qui sont plus importantes. Quelqu’un de respectueux, attentionné, qui nous soutient, qui nous épaule, qui nous élève, c’est important (…) Fidèle, fidèle, fidèle. » La tata insiste alors sur la fidélité là. Après tout c’est la base d’une relation sérieuse c’est donc tout a fait normal.

Pour en savoir plus, regardez l’interview en intégralité plus haut…

A.K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here