dimanche, mai 26, 2019

out now

"OULEU "

JOVI

"J'ai toujours mes boules (ouleu ouleu), toujours dans la foule (ouleu ouleu), c'est nous les plus cool (ouleu ouleu)..."

"SINGLES HOLIDAYS EXPERIENCE"

Accueil WandaBuzz Buzz : 2 milliards FCFA à dépenser avant 15h ? Que s'est-il...

Buzz : 2 milliards FCFA à dépenser avant 15h ? Que s’est-il vraiment passé au supermarché Dovv ?

-

A1Wanda People, c’était chaud ce mercredi, 1er août 2018 à Yaoundé (Cameroun) plus précisément au niveau du supermarché Dovv à Essos. Revenons sur les faits inédits.

Mercredi matin un buzz éclate sur les réseaux sociaux affirmant qu’une dame aurait demandé à payer les frais de courses de chaque client présent au dit supermarché. Et pour cause, elle aurait une forte somme d’argent à dépenser avant 15h soit 2 milliards de francs CFA ! Sinon, la mort serait au rdv. La fake news fait le tour des téléphones et des réseaux sociaux, il n’en faudra pas plus pour ameuter la population souhaitant profiter de cette manne tombée du ciel…

Aux environs de 9h du matin selon les témoins, la dame serait entrée dans le super marché DOVV qui se trouve en face de la station à essence Oil Libya du lieu dit Essos. Elle aurait demandé à payer les factures de tous les clients qui viendraient faire les courses ce jour. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. Les passants ont pris d’assaut le magasin emportant tout ce qui leur tombait sous la main. Vous pouvez imaginer Wanda Family… Ecrans plats, électro-ménager, vaisselle, besoin de première nécessité ! C’était du venez voir !

 

La foule devenue envahissante, la circulation encombrée. La police et la gendarmerie ont fait une descente sur les lieux dans le but de comprendre ce qui se passait et remettre de l’ordre. Le magasin a été fermé dans un premier temps pour limiter les dégâts et certainement éviter des bousculades.

Par la suite, des versions concernant l’identité de la femme. Dans un premier temps une source révèle qu’il s’agirait de Dame NDZIE Emilienne épouse MENYE. Elle serait commerçante au marché central de Yaoundé et son époux employé à la communauté urbaine de la dite ville. Selon le témoignage de ce dernier, son épouse aurait souffert de violents maux de dents les jours précédents combinés à des insomnies.

Le couple aurait bénéficié d’une tontine de 650 000 frs CFA récemment et le mari aurait ajouté 500 000 frs CFA pour leur construction. La dame aurait donc quitté la maison pour se rendre au village pour conduire les dits travaux mais se serait retrouvée donc au supermarché et la suite… Elle aurait donc été remise entre les mains des forces de l’ordre de la brigade d’Emombo.

Dans le direct de Steve Fah, l’information donnée est celle selon laquelle une dame mentalement instable aurait pris avec elle une somme de 300 000 frs et se seraient permis de payer les courses de certains usagers et cela aurait donc entraîné ce mouvement.

Par ailleurs, un autre commentaire d’une internaute dénommée Victoire MBOE ATANGANA explique que s’agissant de la dame mentalement instable, elle se serait pointée sapée comme jamais avec une somme de 20 000 disant qu’elle a 2 milliards en sa possession. Elle aurait été remise dans les bras des forces de l’ordre après que la direction générale se soit rendue compte qu’elle était dérangée psychologiquement.

Il faut dire que les usagers étaient mécontents de l’intervention des forces de l’ordre soit disant qu’ « ils ont gâté leur marché de la journée ».

Quelques heures après cette tourmente, DOVV Distribution Sarl a fait un communiqué dans le quel il apporte un éclairci sur ce qui s’est réellement passé. Selon le communiqué, une dame accompagnée de sa fille aurait fait des emplettes à hauteur de 114 000 frs. Elle s’est ensuite tournée vers les clients présents autour d’elle et leur a offert de payer leur facture en joignant l’acte à la parole. Les heureux bénéficiaires surpris par cet élan de générosité ont alerté leur proche qui ont eux aussi propagé la nouvelle et c’est là que le supermarché a été assiégé par les curieux qui venaient également en profiter.

Cette histoire nous montre la force grandissante et mobilisatrice des réseaux sociaux. Et le Cameroun n’y échappe pas. Méfions-nous des “fake news” (fausses nouvelles) et comportons-nous de façon plus responsable. Au mieux, essayons d’utiliser cet outil pour la bonne cause… Soyons vigilants…

 

J.K

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV