News : Le milliardaire Kadji Defosso décède à 95 ans

306

Le site Camer.be rapporte que, selon leurs sources, le propriétaire de la société brassicole, Union Camerounaise des Brasseries (UCB) a rendu l’âme aux premières heures de la matinée de ce jeudi 23 aout 2018, en Afrique du Sud, des suites d’une longue maladie.

On le savait très affaibli par l’âge depuis plus de 10 ans. Le fondateur et multimilliardaire du Groupe Kadji a enfin tiré sa révérence, rassasié de jours. A 95 ans, celui qu’on appelait affectueusement « Kadji Beer », avait déjà confié la gestion de ses affaires à sa progéniture. De UCB, Assurance Générale du Cameroun (AGC), du supermarché Super U de Douala, en passant par Société des Céréales du Cameroun, l’ancien maire de Bana (région de l’Ouest), n’y faisait plus que des apparitions « nostalgiques ».

Maire de Bana depuis 2002, de ses propres fonds, le patriarche Kadji Defosso offrit un siège d’une valeur de 800 millions Fcfa à la municipalité. Commandeur de l’Ordre national de la valeur, les relations entre Joseph Kadji Defosso et le pouvoir de Yaoundé, ne furent pas toujours amicales surtout lorsque lors des années tumultueuses de 1990, l’homme d’affaires afficha sa préférence pour un nouvel ordre régnant issu des Grassfields.

L’on se souvient que c’est au 20 mai 2018, que remonte la dernière apparition du patriarche Fua Toula Kadji Defosso. Ce jour-là, c’est sur fauteuil roulant, que le richissime industriel, a reçu du gouverneur du Littoral, Dieudonné Ivaha Diboua, la médaille de Commandeur de l’Ordre national de la valeur. Le patron de la région avait du effectué le déplacement, afin d’aller décorer le milliardaire à domicile.

Dans le plus récent classement du magazine britannique Forbes spécialisé dans le classement des fortunes, Joseph Kadji Defosso y apparait comme la 10 grosse fortune du Cameroun, avec 205 millions de dollars (102, 5 milliards FCFA). Chose compréhensible pour le promoteur de Kadji Sports Academy dont les investissements se comptent aussi dans l’immobilier. Toutefois, c’est en étant le premier brasseur d’Afrique subsaharienne qu’en 1972, Kadji Defosso s’inscrit définitivement dans les annales de l’industrie du continent des Noirs.

La rédaction de Camer.be fait allégeance à ce patriarche dont le dynamisme dans les affaires, a offert des milliers d’emplois aux Camerounais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here