Wanda People imperturbable lors de la crise de nerfs de Serena Williams en finale de l’US Open, Naomi Osaka est devenue à seulement 20 ans la première représentante japonaise de l’histoire, hommes et femmes confondus, à soulever un trophée du Grand Chelem de tennis. Mais qui est-elle ? Petit zoom sur cette championne…

Elle est moitié japonaise, moitié haïtienne. Si sa famille maternelle est originaire de l’île d’Hokkaïdo, au nord du Japon, son père, lui, est haïtien. Le couple donne naissance à sa sœur Mari en 1996, puis à Naomi l’année suivante, qui voit le jour à Osaka, la troisième plus grande ville du Japon dont elle porte le nom.

Elle a 3 ans quand sa famille part s’installer aux États-Unis. D’abord à New York, puis en Floride où elle s’entraîne aujourd’hui. Si bien qu’elle dispose de la double nationalité américaine et japonaise, et s’exprime en anglais dans les médias.

Comme chez les Williams, Mari et Naomi sont initiées au tennis très jeunes, par leur père Leonard François, qui fut leur premier coach. Et comme Venus et Serena, elles évoluent ensemble en double.

Sa carrière décolle en 2016 quand elle atteint la finale du tournoi de Tokyo, avant de battre en 2018 plusieurs joueuses très solides comme Maria Sharapova ou Simona Halep, puis elle remporte le tournoi d’Indian Wells en mars dernier. Son coach depuis un an est Sascha Bajin, l’ancien partenaire d’entraînement de Serena Williams.

Le 8 septembre, Naomi Osaka est devenue à seulement 20 ans la première représentante du Japon à remporter un Grand Chelem. Elle a battu son idole de toujours Serena Williams (6-2, 6-4) .

“A l’école primaire, j’avais fait tout un exposé sur elle. Je l’avais coloriée, je voulais être comme elle”, raconte la jeune fille avec beaucoup d’émotion. Un rêve devenu réalité ou bien Wanda People ?!

Même si la cérémonie n’a pas été de toute joie, la jeune femme est restée digne et attendrissante.

Félicitations à la championne !

N.E.D

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here