Cinéma : Fespaco 2019, le cinéaste camerounais Dikongue Pipa honoré à Ouagadougou !

0
269

Les Wanda Cinéphiles oh, voici une nouvelle qui va vous plaire ! Après son sacre en 1976, Le cinéaste et réalisateur camerounais Dikongue Pipa a encore été honoré lors des 50 ans du Fespaco à Ouagadougou au Burkina Faso. La Wanda Team en parle !

Wanda People ! Le père de « Muna Muto » avait rendez-vous à Ouagadougou le 23 février 2019 au cinquantenaire du Fespaco ; un festival qui rend hommage aux légendes de l’industrie du cinéma africain. Lui qui le connait si bien, pour avoir été sacré Étalon de Yennenga il y a de cela 43 ans, n’était pas au bout de ses surprises.

Le cinéaste camerounais Dikongue Pipa se rendant à la “Place des Cinéastes” à Ouagadougou au Burkina Faso.

En effet, après avoir remporté la distinction la plus prestigieuse du festival en 1976, le natif du littoral s’est vu ériger une stèle en bronze à la Place des Cinéastes à Ouagadougou, la capitale du Faso. À cette occasion, la version relookée de son film lauréat, « Muna Moto » (L’enfant de l’autre) a été projetée le soir du 23 février 2019 pour le World’s Cinema Project.

Le patriarche Jean Pierre Dikongue Pipa s’est alors exprimé :

« Merci de grand cœur à l’Afrique toute entière. Aujourd’hui, je suis fier d’être Camerounais (…) C’est le temps du souvenir, de la mémoire[…] Ce film qui me met à l’honneur aujourd’hui appartient désormais au public. “Muna Moto” me rappelle ces années où les cinéastes passaient des nuits sans sommeil à réfléchir à l’avenir du cinéma africain »

Alors les Wanda Cinéphiles ! N’est-ce pas un grand plaisir d’avoir une légende 237 dans le cinéma africain ?

S.N.L

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here