mercredi, juin 19, 2019
Moët

MoëtGrand Day

De Douala à Lagos, de Johannesburg à New York, Ibiza, Londres, Tokyo etc. le Cameroun se joint au reste du monde pour célébrer le 150ème anniversaire de son emblématique cuvée non millésimée à travers une méga soirée au Twist Night Club à Douala le 22 juin 2019...

Accueil Culture Musique Musique : 8 raisons pour lesquelles Nyangono du Sud est le phénomène...

Musique : 8 raisons pour lesquelles Nyangono du Sud est le phénomène musical qui a gagné le coeur des Camerounais

Ou chronique d'un succès improbable

-

Wayaille Wanda People ! Wayayouille ! Vous ignorez quoi ? Ça a déjà commencé ! Tatchum Nyangono alias Nyangono du Sud était encore la risée des internautes il y a peu de temps. Ça n’a pas empêché le créateur du « Foup Fap » de devenir un phénomène irrésistible, porte-étendard de la musique camerounaise. Eh ha, le gars a fermé les bouches en vrai ! Originaire du Sud du Cameroun par son père et de l’Ouest par sa mère, Nyangono est un commerçant à la base, et rien ne le prédestinait à une carrière musicale. Son succès est pourtant une déferlante qui, outre à faire danser la Première Dame en personne, l’a mené à être en tête d’affiche d’un concert prévu le 30 mars prochain au Palais des Sports de Yaoundé. Parlez encore ! Parce que la Wanda Team aime connaitre le pourquoi du comment, elle vous propose de découvrir 8 raisons à l’origine du succès « très très dévastatrice » de Nyangono du Sud !

1
Il est sans filtre

Autoproclamé n° 1 parmi les artistes Camerounais, Nyangono du Sud est un personnage audacieux qui jouit d’une confiance en lui parée à toute épreuve. Le gars a quand même dit qu’il dépasse Michael Jackson hein ! Que ce soit vrai ou faux, le gars n’hésite pas à dire ce qu’il pense et il faut l’avouer, ça plait ! Lors de l’émission de télévision Décryptage diffusée sur Vision 4, il n’hésitait d’ailleurs pas à dire en mondiovision que sa femme n’avait pas besoin de savoir le montant de son cachet. Hoha !

Arrière

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !