• People
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil People People : « Je l’ai fait pour survivre », accusée d’avoir drogué...

    People : « Je l’ai fait pour survivre », accusée d’avoir drogué et volé les hommes dans le passé, Cardi B avoue et assume !

    -

    Wanda People, Cardi B est passée aux aveux. Après que des kongosseuses ont décidé de révéler son passé sombre sur les Zinternets en l’accusant notamment d’avoir drogué et volé des hommes lorsqu’elle était strip-teaseuse, la vérité de ça a éclaté en vidéo. Avec son franc parler habituel, Cardi B joue carte sur table. La Wanda Team vous raconte…

    La rappeuse américaine Cardi B a l’habitude de réaliser des lives Instagram pour discuter avec ses fans. Mais durant l’un d’entre eux qui semble dater de trois ans et qui a refait surface le week-end dernier, la vérité sur son histoire est sortie. Elle y parle de son passé de strip-teaseuse qui faisait tant l’actualité depuis quelques jours et pour lequel elle aurait même engagé des poursuite judiciaires.

     
     

    Ceux qui disent que je ne le mérite pas parce que je n’ai pas travaillé pour l’avoir, tout ça je l’ai fait moi-même, ces mecs ont sans doute oublié ce que j’ai dû faire pour survivre. J’ai dû faire du strip. J’ai dû y aller en mode : ‘Ah ouais, tu veux me baiser? Ouais, allons dans cet hôtel‘. Et je droguais ces mecs-là, et je les volais. C’est ce que je faisais. Rien ne m’a été offert. Rien! (…) J’ai vécu énormément de choses. J’ai été une salope qui a été très jeune dans la rue. J’ai été influencée par la rue.

    Eh Haaa ! Voyant la situation lui exploser en plein visage, Cardi B est tout d’abord sortie sur Twitter, affirmant “n’avoir jamais prétendu être un ange“. Elle poursuit en disant : ” J’ai toujours été une fille de la rue. Ils (parlant de ceux qui la critiquent) glorifient les rappeurs de la rue qui parlent et font de la merde mais ne peuvent pas supporter une fille de la rue !”

    Comme vous vous en doutez, les internautes n’ont pas été tendres avec la mère de Kulture. Si sa sortie était probablement guidée par l’intention de laver son nom suite à la réapparition de la vidéo de ses exploits passés, ses paroles n’ont pas plu.


    “ça me fatigue que Cardi B utilise le ‘je n’ai pas connu mieux’ et le ‘c’est de là que je viens’ comme excuse pour éviter d’assumer les responsabilités de ses actes. D’abord, c’est l’homophobie et maintenant, c’est droguer et voler des hommes.”

    La grogne de la toile a alors poussé Cardi B à repréciser ses pensées le mardi 26 mars, assumant le fait qu’elle a dû faire ce qu’elle a fait pour survivre :


    Je vois sur les réseaux sociaux qu’un live que j’ai donné il y a trois ans a refait surface“, a-t-elle commencé. (…) J’ai parlé de choses, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, que j’ai dû faire par le passé pour survivre. Je n’ai jamais dit que j’étais parfaite (…) Je fais partie de cette culture du Hip-hop où il est possible de parler de ses origines et des choses qu’on a dû faire pour arriver où on est. « Je sentais que je devais le faire pour survivre. Je ne suis pas fière de ces choses, ce pourquoi je n’en ai jamais fait mention dans ma musique (…) Peu importe que ces choix étaient mauvais, ou pas, j’ai fais cela pour survivre… Les hommes dont j’ai parlé étaient consentants ».

    Eh ha Wanda Peeps, “consentants” alors qu’elle avoue avoir drogué les gens ? Cardi B n’a décidément pas froid aux yeux. De tels aveux risquerait tout de même de lui coûter cher médiatiquement, tant on sait qu’aux U.S.A l’image des artistes compte énormément pour la suite de leur carrière et que les pratiques sexuelles telles que celles là y sont lourdement récriminées.

    Que pensez-vous de la confession de Cardi B Wanda People ?

    C.B.

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV