dimanche, septembre 15, 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Accueil Sport Sport : Pascal Siakam, Serge Ibaka et les Raptors de Toronto, champions...

Sport : Pascal Siakam, Serge Ibaka et les Raptors de Toronto, champions de la NBA !

-

Wanda Peeps, un Camerounais est à l’honneur. Après seulement deux saisons complètes passées en NBA, Pascal Siakam, du haut de ses 25 ans, est devenu le premier ressortissant du 237 à remporter le titre le plus convoité du basketball. Un succès à la saveur africaine puisqu’il consacre également le Congolais Serge Ibaka. Haut les cœurs !

Natif de Douala et élevé dans une famille catholique pratiquante, Pascal Siakam était destiné à devenir prêtre, Wanda People. Mais son destin change lorsqu’en 2008, il est repéré lors d’un stage organisé en 2011 au Cameroun par le basketteur Luc Mbah a Mouté, son compatriote qui évolue en NBA depuis 2008. En 2013 il quitte la terre de ses ancêtres et est enrôlé trois ans plus tard par l’équipe canadienne de Toronto. Aujourd’hui, il est au sommet de sa carrière, vainqueur du titre le plus prestigieux du basket !

 
 

Eh haa… Le parcours d’un héros !

Avec l’aide de son coéquipier congolais Serge Ibaka (évoluant pour l’Espagne) son équipe, les Toronto Raptors que supporte passionnément le rappeur Drake, a mis fin au règne des Golden State Warriors, supportés par Jay-Z et Beyoncé, et qui avaient remporté les deux précédents titres.

Lors de son premier match de la finale 2019, Pascal Siakam a écœuré l’un des meilleurs tireurs à 3 point de la NBA, Stephen Curry en inscrivant à lui seul 32 points et en réalisant un impressionnant total de 14 sur 17 au tir. S’il a laissé ses potes briller lors des matchs suivants, l’ailier de 25 ans a de nouveau fait mal aux Warriors dans le match 6 qui s’est joué dans la nuit de jeudi à vendredi. Le gars a inscrit 26 points dont le panier qui a fait plier Golden State à 18 secondes de la sirène.

Pascal Siakam

Quant à Serge Ibaka, avec 15 points en sortie de banc souvent marqués dans des moments clés, notamment des paniers d’une importance capitale dans le money time, il a été un maillon essentiel dans la victoire des Raptors.

Serge Ibaka

Au final, les Raptors de Toronto l’ont emporté 114-110, portant leur nombre de victoires à 4 contre deux pour leurs adversaires. « Champions mon frère ! »

Quand j’étais enfant, je ne pouvais pas rêver que je pourrais un jour vivre ça et je pense que beaucoup d’enfants se disent la même chose, mais je leur dis: Regardez-moi, j’étais un petit gamin décharné du Cameroun et maintenant je suis champion“, s’est exprimé Pascal Siakam en conférence de presse d’après match, où il s’est présenté avec le drapeau camerounais sur les épaules.

Je veux leur dire que c’est possible, si tu crois en quelque chose et que tu travailles. Cela peut sembler cliché, mais c’est la vérité, j’en suis la preuve“, a-t-il ajouté.

Wanda People, congratulons Serge Ibaka et Pascal Siakam, le digne fils du 237. Comme sait si bien le dire le compatriote de Joel Embiid, auteur d’une belle saison lui aussi : “C’est le Cameroun qui gagne “… et l’Afrique aussi !

La conférence de presse de Pascal Siakam à regarder plus bas.

C.B.

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV