Fin avril 2019 avait lieu le défilé de la maison Dior pour présenter sa collection Croisière 2020. Dans un lieu incroyable à Marrakech El Baladi Palace. Cette collection est particulière car c’est la première de la maison de couture sur le sol africain, mais également, c’est le produit de nombreux mélanges culturels, explorant le thème du “Common Ground”. D’ailleurs les pièces de la collection en témoignent avec le pagne d’Uniwax, les perles Bamileke ou autres. Notamment avec la participation du designer ivoirien Pathéo qui a travaillé une chemise en hommage à Nelson Mandela, ou la modiste ghaénne Martine Henry.

Maria Grazia Chiuri, la créatrice italienne à la tête de la direction artistique de Dior a ainsi choisi de collaborer avec plusieurs associations et entreprises africaine dont l’association Sumano à qui la prestigieuse maison de couture a confié, outre une grande partie de la scénographie, la confection d’un manteau en laine orné de teinture végétale au henné. Pièce phare de la collection Dior, le manteau a été choisi pour faire l’ouverture du défilé.

 
 

Laisser un commentaire