jeudi, septembre 19, 2019

Moët Impérial 150th Anniversaire

Accueil People People : Tiwa Savage, Burna Boy ou quand les stars nigérianes boycottent...

People : Tiwa Savage, Burna Boy ou quand les stars nigérianes boycottent l’Afrique du Sud suite aux tueries xénophobes

-

Wanda People, l’heure est grave au pays de Nelson Mandela. Depuis lundi, des Sud-Africains attaquent d’autres Africains vivant sur le territoire, reprochant à ceux-ci de “voler” leurs emplois. Face aux tueries xénophobes dont sont victimes leurs compatriotes, les artistes nigérians ont décidé de boycotter l’Afrique du Sud.

Dans un pays au lourd passé marqué par des divisions inter-raciales, ce n’est guère en ce lieu qu’on aurait imaginé de tels dérives. En Afrique du Sud, pays de Nelson Mandela, les démons du passé ont resurgi sous une nouvelle forme. En colère, des Sud-Africains attaquent des immigrés vivant dans le pays. Les foules pillent des magasins et incendient des camions conduits par des étrangers dans différentes régions. En grande majorité, ils reprochent à leurs victimes d’avoir supposément pris des emplois.

 
 

Écœurés de cela, certains chanteurs nigérians ont décidé de boycotter l’Afrique du Sud. La star de l’afrobeat Burna Boy a juré de ne plus jamais se rendre en Afrique du Sud avant que le gouvernement ne se “réveille”. Il a twitté qu’en 2017, il avait lui-même eu ses propres “expériences xénophobes aux mains des Sud-Africains“.

La signataire de la plus grande firme de musique mondiale, Tiwa Savage, a quant à elle annoncé sur Twitter qu’elle se retirait d’un concert qu’elle avait prévu de donner en Afrique du Sud en septembre, condamnant “le massacre barbare de mes gens

« Je refuse d’assister au massacre barbare de mon peuple en Afrique du Sud. C’est horrible. C’est pour cette raison que je ne me produirai PAS au prochain festival DSTV à Johannesburg le 21 septembre. Je prie avec toutes les victimes et les familles touchées par cette situation ».

À noter que la fédération zambienne de football a annulé un match amical international contre l’Afrique du Sud qui devait avoir lieu samedi à Lusaka. “C’est à cause des problèmes de sécurité, on ne sait jamais ce qui peut arriver“, a déclaré Adrian Kashala, secrétaire général de la Football Association of Zambia, à l’agence de presse AFP. “Nous voulons être sûrs de la sécurité de l’équipe visiteuse “, a-t-il ajouté.

Que pensez-vous de tout cela Wanda People ?

C.B.

 

Laisser un commentaire

 

Ça chauffe en ce moment !

Wandayant !

WandNews

Wand'Event

WanDiscovery

#Bestof

Chronique

Vidéo

TV