• Culture
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil Culture Musique Musique : Molare explique pourquoi DJ Arafat n’a pas remporté de disque...

    Musique : Molare explique pourquoi DJ Arafat n’a pas remporté de disque d’or

    -

    Wanda People, l’artiste ivoirien Molare, dans une publication sur sa page facebook, s’est exprimé sur le disque d’or tant convoité par Dj Arafat de son vivant. Il explique pourquoi le Daishi n’a pas pu remporter la précieuse récompense.

    Décédé brutalement le 12 août dernier, DJ Arafat n’aura pas vu l’un de ses rêves les plus chers se réaliser : Remporter un disque d’or. Sur sa page Facebook, Molaré, le promoteur du PRIMUD a révélé ce qui n’avait pas marché.

     
     

    « Salut la famille, déjà bon dimanche à tous !!! Je viens donner quelques détails sur le mode d’acquisition d’un disque d’or ou d’un album d’or pour que les gens arrêtent de s’empoigner pour ma part inutilement et éclaircir les choses sur le cas Arafat qui, si nous avions un organisme de certification local en CÔTE D’IVOIRE, aurait déjà eu un disque de platine ou de diamant :

    – point 1 : important il faut que vous sachiez tous que tous les CD achetés en Côte d’Ivoire n’apporteront aucun disque d’OR à Arafat parce que nous sommes dépourvus d’un système de certifications qui remet des DISQUES D’OR.

    – Alors pour être clair l’album D’or visé est celui certifié par la SNEP France, qui définit elle-même ses seuils pour l’acquérir (pour le cas de l’album, 50 milles ventes physiques (streaming + téléchargement + physique) avec la conversion 1500 streams = 1 vente physique avec une subtilité sur le son le plus écouté de l’album)

    – De mon avis si la Côte d’Ivoire avait un outil de certification de disque on devrait tourner à 15 ventes pour un album d’or et je suis certain que ARAFAT aurait déjà été certifié disque d’or à plusieurs reprises. (France 68 millions d’habitants on demande 50 milles vente / Côte d’Ivoire 26 millions d’habitants même 10 mille ventes serait un exploit)

    – donc vos artistes ivoiriens tous genres confondus sont méritants.

    – vous pouvez essayer de faire gagner un SINGLE d’or à votre artiste certifié par la SNEP en Vous focalisant sur un son il faudrait : 15 millions d’équivalent stream on considère par exemple : 1 vente = 150 Stream. Le bémol c’est que depuis avril 2018 seules les écoutes des abonnements payant (si vous allez sur les plateformes vous verrez « abonnement premium ») des plateformes ( spotify , deezer etc… sont pris en compte )

    – dernier point pour rappel Les organismes de certifications diffèrent par pays : ARIA – AUSTRALIE, BPI – ANGLETERRE, CRIA – CANADA, PROMUSICAE – ESPAGNE, RIAA – ÉTATS UNIS

    Il y a des artistes qui ont des disques de diamant aux États Unis ou en Australie dont vous n’avez jamais entendu parlé.

    – le nombre d’abonnés ici n’est pas pertinent les CD que vous achetez en Côte d’Ivoire sont importants pour ses droits d’auteur via le burida et aussi pour la part que l’artiste reçoit de sa maison de disque sur les ventes faites.

    Maintenant personnellement je peux vous assurer que je l’avais personnellement debriefé là-dessus et [DJ Arafat] savait que ses fans avaient fait le nécessaire sur place mais notre pays n’est pas doté du système ». Si la Côte d’Ivoire disposait d’un organisme de certification du disque d’or, le boss de la Yôrôgang aurait déjà décroché le fameux disque ».

    Voilà des explications qui viendront sans doute apaiser les cœurs de chinois qui se reprochaient déjà de n’avoir pas assez plébiscité leur artiste de son vivant.

    C.B.

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV