• Culture
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil Culture Cinéma Cinéma : Le film de Geneviève Nnaji disqualifié par l'Académie des Oscars

    Cinéma : Le film de Geneviève Nnaji disqualifié par l’Académie des Oscars

    -

    Wanda People, c’est un coup dur pour les Nigérians en général et pour Geneviève Nnaji en particulier. Alors que son film “Lionheart” était en lice pour être nominé dans la catégorie Meilleur Film International aux Oscars 2020, ses espoirs viennent de tomber à l’eau pour une Wandayante raison.

    Alors qu’il devait être projeté lundi dernier devant membres de l’Académie des Oscars, le film “LionHeart”, qui avait pourtant été soumis par le comité nigérian de sélection des Oscars en vue de concourir dans la catégorie “Meilleur Film International”, a été disqualifié à la toute dernière minute à la surprise générale. Pour rappel, la sélection du long métrage de Geneviève Nnaji impliquait de concourir avec 92 autres films étrangers pour 5 places à pourvoir dans la catégorie “Meilleur Film International”.

     
     

    Aussi, quelques heures seulement avant leur visionnage, la disqualification de “LionHeart” a été communiquée dans un courriel aux électeurs de ladite catégorie selon les informations rapportées par le magazine « The Wrap ». Une décision qui fait suite au choix de l’Académie de changer le nom de la catégorie « Meilleur film en langue étrangère » en « Meilleur long métrage international ». Et selon les règles de l’Académie des arts et des sciences du cinéma, “un film international est défini comme un long métrage (plus de 40 minutes) produit en dehors des États-Unis d’Amérique avec une piste de dialogue principalement non anglaise.

    Or le film de Geneviève Nnaji, bien qu’il s’agisse d’un film nigérian, est principalement en anglais. Sur les 95 minutes que dure LionHeart, environ 11 minutes de dialogue sont en Igbo (une langue parlée au Nigéria) et durant le reste du temps, les personnages s’expriment en anglais.

    Cette décision de disqualifier le long métrage nigérian et surtout la justification qui l’appuie ont bien évidemment consterné l’actrice milliardaire Genevieve Nnaji. Déçue, elle a tweeté :

    “(…) Ce film représente notre façon de parler en tant que Nigérians. Cela inclut l’anglais qui sert de pont entre plus de 500 langues parlées dans notre pays; faisant ainsi de nous #Un Nigeria”.

    “Ce n’est pas différent de la manière dont le français relie les communautés des anciennes colonies françaises. Nous n’avons pas choisi qui nous a colonisés. Comme toujours, ce film et beaucoup d’autres sont fièrement nigérians”.

    En soutien à Geneviève Nnaji et au film LionHeart, la réalisatrice hollywoodienne Ava DuVernay a quant elle tweeté :

    Vous avez disqualifié la toute première candidature du Nigeria pour le prix du meilleur long métrage international parce qu’elle est en anglais. Mais l’anglais est la langue officielle du Nigeria. Empêchez-vous ce pays de concourir pour un Oscar dans sa langue officielle ?“.

    Il convient néanmoins de souligner qu’en connaissance des règles sur la langue dans les films pouvant concourir dans la catégorie “Meilleur Film International”, le comité nigérian de sélection des Oscars n’aurait pas dû soumettre dès le départ “LionHeart” à la participation aux Oscars dans ladite catégorie. Une légèreté qui coûte chère aujourd’hui à Geneviève Nnaji.

    Que pensez-vous de la disqualification de Lionheart Wanda People ?

    C.B.

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV